Les ex-locaux de "Charlie Hebdo" ont de nouveaux locataires

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Les ex-locaux de "Charlie Hebdo" ont de nouveaux locataires

Publié le 09/04/2016 à 16:45 - Mise à jour à 16:57
©Joel Saget/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Disponibles depuis juin dernier, les anciens locaux de "Charlie Hebdo", situés rue Nicolas-Appert dans le XIe arrondissement de la capitale, viennent de trouver preneur. Ces bureaux sont désormais occupés par le groupe SOS qui souhaite y éditer son magazine.

Plus d'un an après les attentats qui ont décimé une partie de la rédaction de Charlie Hebdo, les ex-locaux du journal satirique ont depuis peu de nouveaux locataires. Selon Le Parisien, qui a révélé l'information, ces bureaux accueillent désormais "le groupe SOS, une entreprise sociale qui gère entre autres le café au centre de la place de la République". Dans ces locaux de 280 mètres carrés, SOS prévoit ainsi d'éditer son magazine UP le mag.

Jusqu'à aujourd'hui, les locaux, situés au 10 rue Nicolas-Appert dans le XIe arrondissement de Paris, étaient restés vides. Pourtant, la Régie immobilière de la Ville de Paris (propriétaire de l'immeuble) avait entrepris de gros travaux pour tenter de supprimer les stigmates de l'attaque terroriste: les impacts de balles avaient rapidement été rebouchés, les murs repeints puis les cloisons détruites pour y créer un grand open space. Seulement voilà: encore personne n'avait osé s'y installer malgré le prix attractif du loyer: 4.500 euros par mois. Seule la rédaction du tout nouveau site d'informations Les Jours avaient envisagé de s'y installer avant de faire machine arrière.

Mais c'était sans compter sur le groupe SOS qui souhaite à présent faire revivre les lieux. A son arrivée, le président de l'association n'a d'ailleurs pas pu cacher son émotion. "Nous avons eu une émotion en entrant dans les lieux", a expliqué Jean-Marc Borello au quotidien avant d'ajouter: "mais c’était l’envie de l’équipe et il faut que la vie continue. Je pense qu'il ne faut pas céder à la peur, donner le sentiment que les auteurs de la tuerie ont gagné".

Selon Serge Contat, directeur général de la RIVP cité par Le Parisien, le bailleur social, qui s'était pendant un temps interrogé sur une éventuelle sanctuarisation de ces locaux, a finalement souhaité "garder l'esprit des lieux en accueillant une association ou une entreprise du secteur créatif". C'est désormais chose faite. Quant à la rédaction de Charlie Hebdo, celle-ci a emménagé fin septembre 2015 dans des locaux ultra-sécurisés et dont l'adresse est tenue secrète. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les ex-locaux de "Charlie Hebdo" ont été loués.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-