Le Getty Museum restitue à Rome son mirifique joyau Orphée et les Sirènes

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 16 août 2022 - 12:55
Image
Getty Museum Orphée
Crédits
J. Paul Getty Museum
«À l'origine peint de couleurs vives, cet ensemble sculptural à grande échelle est un exemple exceptionnel de la production de terre cuite caractéristique des colonies grecques du sud de l'Italie», explique le musée américain Getty.
J. Paul Getty Museum

Le musée J. Paul Getty de Los Angeles va restituer à l'Italie en septembre les sculptures grandeur nature en terre cuite antiques formant le fabuleux ensemble Orphée et les Sirènes, qui représente le héros mythologique à la lyre assis avec deux sirènes.

Une des pièces maitresses du musée, où il est exposé voilà maintenant plus de quarante ans, ce joyau avait été acheté par J. Paul Getty en 1976.

De récentes recherches prouvent que plusieurs des pièces exposées, dont l'Orphée, ont été volées ou proviennent de fouilles illégales. « Grâce aux informations fournies par Matthew Bogdanos et l'unité de trafic d'antiquités du bureau du procureur du district de Manhattan indiquant l'excavation illégale de L'Orphée et les Sirènes, nous avons déterminé que ces objets devaient être restitués », a déclaré Timothy Potts, directeur du J. Paul Getty Museum, dans un communiqué rapporté par le Los Angeles Times.

Un ensemble qui avait été pillé dans le sud de l’Italie

Selon le Getty, le groupe de personnages, datant d'environ 350 à 300 avant notre ère, est susceptible d'avoir jadis décoré une tombe. « À l'origine peint de couleurs vives, cet ensemble sculptural à grande échelle est un exemple exceptionnel de la production de terre cuite caractéristique des colonies grecques du sud de l'Italie », indique le dossier de l'œuvre.

Le Getty a déjà rendu des dizaines d'objets à Rome au cours des dernières années, mais la direction de l'établissement a rejeté d'autres réclamations. En vertu d’une décision datant de 2018 de la plus haute cour d'Italie, contestée par le musée américain, il doit par exemple restituer une statue en bronze d'une jeune Victoire.

En mars, un archéologue a également démontré que des éléments d'une mosaïque exposés au Getty étaient passés dans les mains d'un trafiquant d'antiquités avéré. Mais le musée n'a pas réagi à ces dernières découvertes.

À LIRE AUSSI

Image
Waterlook
Des vestiges humains de la bataille de Waterloo exhumés par les archéologues
Cent jours après son exil sur l’île d’Elbe, Napoléon Bonaparte revient à Paris en mars 1815, reprenant les rênes du pouvoir des mains de la monarchie restaurée. Le 18 ...
15 juillet 2022 - 19:00
Culture
Image
Marcel Proust
La correspondance de Marcel Proust rééditée par les éditions Plon pour la première fois en 20 ans
« L'indifférence aux souffrances qu'on cause est la forme terrible et permanente de la cruauté ». Le 18 novembre marquera le centenaire de la mort de Marcel Proust. Po...
15 juillet 2022 - 13:30
Culture
Image
Rome antique
Rome propose un voyage immersif visuel et olfactif 2 000 ans en arrière
En Italie, la ville de Rome a lancé un bus touristique qui propose une visite historique immersive. En regardant par les fenêtres, les visiteurs peuvent observer la vi...
28 juin 2022 - 11:45
Lifestyle
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Dessin de la semaine