L'huile de coco: à la mode mais peut-être très dangereux

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

L'huile de coco: à la mode mais peut-être très dangereux

Publié le 23/08/2018 à 12:55 - Mise à jour à 12:57
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un professeur de l'université de Havard a qualifié mercredi l'huile de coco de "véritable poison" lors d'une conférence en Suisse. Consommer en abondance, ce super-aliment peut augmenter le risque de développer du cholestérol et des maladies cardiovasculaires.

En masque sur les cheveux, en soin pour la peau, ou en cuisine, l'huile de coco est très à la mode ces derniers temps. Il fait notamment l'objet d'une campagne de publicité constante de la part de célébrités du monde de la téléréalité ou d'influenceurs sur les réseaux sociaux.

Mais les propriétés de l'huile de coco ne sont, selon un professeur de l'université de Havard, pas bénéfiques du tout pour la santé.

Le Dr Karin Michels a en effet déclaré mercredi 22, lors d'une conférence de presse en Suisse sur les super-aliments (baies de goji, noix, spiruline, aloe vera, etc.), que l'huile de coco était un "véritable poison". "C'est la pire nourriture que vous puissiez manger", a-t-elle insisté.

Pourquoi estime-t-elle cela? Selon elle, le problème réside dans la forte teneur en acides gras saturés de cet aliment.

Lire aussi: consommer plus d’oméga-3: simple et bon pour le cœur

L'huile de coco contient près de 86% de graisses saturées. Ce qui représente presqu'un tiers de plus que le beurre, qui en contient 52%.

Les acides gras saturés sont connus pour provoquer un taux de cholestérol élevé et aggraver les risques de maladies cardiovasculaires.

Les nutritionnistes recommandent plutôt de remplacer les aliments contenant trop de graisses saturées, par des aliments riches en graisses insaturées (comme les huiles végétales, les avocats; les noix, les poissons gras, ou certaines graines).

Et aussi:

Les produits minceur sont-ils de réelles aides pour perdre du poids?

Les cocktails de l'été les moins caloriques, pour garder la ligne sans se priver!

Régime: c'est quoi le jeûne intermittent "fasting"?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'huile de coco, dont les célébrités de téléréalité ne cessent de vanter les mérites, pourrait bien être très dangereux pour la santé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-