E-Road rappelle un hoverboard pour risques d'électrocution et d'incendie

E-Road rappelle un hoverboard pour risques d'électrocution et d'incendie

Publié le 11/03/2019 à 12:52 - Mise à jour à 12:57
©Capture d'écran Flickr/BenLarcey
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un modèle de hoverboard de la marque E-Road susceptible de provoquer des électrocutions ou des départs de feu a été retiré de la vente. La DGCCRF a publié un avis de rappel ce lundi 11.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié ce lundi un avis de rappel concernant un hoverboard. L'appareil en question présente des risques d'électrocution et d'incendie.

Selon l'avis en question, il s'agit d'un modèle de la marque E-Road, spécialisée dans le déplacement urbain et notamment des engins électriques (trottinettes, vélo, hoverboard...). Les appareils concernés sont ceux portant la référence BR1000CCHBS. Ils ont été retirés depuis du site de la marque.

Voir: Escherichia coli: rappel de fromages de chèvre Hardy Affineur

Ceux-ci présentent un défaut entraînant un "risque de choc électrique et de départ de feu", fait savoir l'avis de rappel, sans plus de précision. Les personnes ayant acheté un hoverboard de la marque E-Road sont donc invitées à vérifier de quel modèle il s'agit. Une photo est fournie dans le document de la DGCCRF, mais la plupart de ces engins se ressemblent beaucoup.

Les clients ayant acheté un hoverboard de ce modèle sont invités par la marque à ne plus l'utiliser. Ils doivent contacter le vendeur afin d'être remboursés. Les hoverboards E-Road sont vendus entre 99 euros et 299 euros.

Lire aussi:

Trottinettes et monoroues électriques se répandent dans les villes

Nouveaux engins de mobilité: un marché en forte hausse

Les trottinettes électriques ont fait des centaines de blessés aux USA

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les hoverboards en question peuvent provoquer des chocs électriques ou des départs de feu (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-