Grève SNCF: journée sans cheminots mardi 12 juin (calendrier)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Grève SNCF: journée sans cheminots mardi 12 juin (calendrier)

Publié le 04/06/2018 à 16:06 - Mise à jour à 16:13
© Eric FEFERBERG / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Les grévistes de la SNCF vont organiser une nouvelle "journée sans cheminots" mardi 12 juin, sur le modèle de celle du 14 mai dernier. Sans doute l'une des dernières cartes à jouer pour peser dans la négociation.

Ils veulent tenter une nouvelle fois un coup de force: selon une information Europe 1, les grévistes de la SNCF préparent une nouvelle "journée sans cheminots". Elle devrait se dérouler le mardi 12 juin.

L'appellation "sans cheminots" ne signifie bien sûr pas que l'ensemble des employés de la SNCF seront en grève, loin de là. Les syndicats espèrent surtout mobiliser suffisamment de grévistes sur une seule journée pour maximiser l'impact sur la circulation ferroviaire, sur une journée, pour rappeler au gouvernement inflexible leur pouvoir de mobilisation.

Une première "journée sans cheminots" s'était déjà déroulée le 14 mai dernier. Elle avait été un succès pour les grévistes qui avaient réussi à mobiliser 30% des salariés dans le mouvement, soit le double des plus "mauvaises" journées de mobilisation depuis le début de la grève perlée début avril. Ce taux permettait à la fois de perturber fortement le trafic ferroviaire, et envoyait le signal que des cadres pouvaient aussi rejoindre le mouvement, et pas seulement du personnel "roulant". Ce 14 mai n'avait pourtant pas changé profondément la donne du côté du gouvernement, qui reste inflexible sur les éléments centraux des réformes (fin du statut, ouverture à la concurrence…).

La date du 12 juin n'est pas anodine: le lendemain, la commission mixte paritaire (composée de députés et de sénateurs) se réunira pour définir une version définitive du texte qui sera de nouveau proposé au vote.

La date pourrait être stratégique car représentant la dernière occasion pour les syndicats réformateurs (Unsa et CFDT, enclines à se retirer du mouvement) d'obtenir un accord favorable avant la fin de la période de grève perlée annoncée au 28 juin, et dont elles ne devraient pas demander la reconduction.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Cette journée sans cheminots pourrait être la dernière carte à jouer pour les syndicats.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-