Parcoursup: à cause d'un bug l'heure de clôture des vœux est repoussée

Parcoursup: à cause d'un bug l'heure de clôture des vœux est repoussée

Publié le 13/03/2018 à 20:30 - Mise à jour à 20:32
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un vent de panique a soufflé chez de nombreux lycéens ce mardi. En effet la plateforme Parcoursup a rencontré un bug peu avant la clôture des vœux et était inaccessible. Le ministère de Enseignement supérieur a décidé de repoussé l'heure de cette clôture à 23h.

De nombreux lycéens ont paniqué ce mardi 13 en voyant que la plateforme Parcoursup, qui permet d'énoncer ses choix pour une poursuite d'études après le bac, était inaccessible quelques dizaines de minutes avant la clôture des vœux.

Peu avant 18h, heure à laquelle les vœux des élèves devaient être faits, un bug dû à la saturation du site a empêché de nombreux lycéens de finaliser leurs choix.

A voir aussi: Parcoursup - une nouvelle étape démarre, des inquiétudes persistent

Face à la vague de panique qui s'est emparée de nombreux adolescents inquiets, le ministère de l'Enseignement supérieur a repoussé cette heure fatidique à 23h ce mardi (heure de Paris) pour que tous puissent finaliser leurs choix sans encombre.

"Au vu de la grande affluence sur la plateforme Parcoursup en fin de journée et afin de permettre à tous les candidats qui ne l’auraient pas encore fait de formuler leurs vœux, il est décidé de repousser l’heure limite à 23 heures", a publié Parcoursup sur Twitter.

Beaucoup de lycéens avaient d'ailleurs fait part de leur anxiété sur ce réseau social où des messages désespérés se sont multipliés lors du bug.

Comme pour APB, "ancêtre" de Parcoursup, il est assez déconseillé de se rendre sur la plateforme seulement quelques minutes avant la clôture des vœux. Il est d'ailleurs vivement recommandé de ne pas se connecter à 22h30 au risque d'à nouveau rencontrer ce problème de saturation.

Et cette fois, le ministère de l'Enseignement supérieur ne sera certainement pas si clément et ne repoussera pas à nouveau l'heure fatidique.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La plateforme Parcoursup a été saturée, l'heure de la clôture des vœux des lycéens a été repoussée.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-