Pétition: 42 personnalités masculines réclament un congé paternité obligatoire

Pétition: 42 personnalités masculines réclament un congé paternité obligatoire

Publié le 31/10/2017 à 11:51 - Mise à jour à 12:08
©Capture d'écran Change.org
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Au total, 42 personnalités masculines ont signé une pétition lancée il y a une semaine par le magazine "Causette". Elle réclame l'instauration d'une période de repos obligatoire mais aussi, à terme, un allongement de cette période de repos à six semaines.

Aujourd’hui en France, le congé paternité est optionnel et n’excède pas onze jours. Par conséquent, de nombreuses personnalités masculines ont décidé de monter au créneau en signant une pétition lancée il y a une semaine par le magazine Causette, laquelle réclame l'instauration d'une période de repos obligatoire (à l'image de celui des femmes). Un changement qui leur "permettrait de se débarrasser d'une potentielle culpabilité envers leur employeur".

Et ce n'est pas tout. A terme, un allongement du congé paternité à six semaines, indemnisé comme le congé maternité, est également préconisé. "Pour les femmes, huit semaines sont obligatoires, dont six après la naissance. Ce serait donc une mesure d’équité", est-il indiqué dans cette pétition publiée sur le site Change.org.

Pour les 42 signataires de ce texte, parmi lesquels on retrouve l'écrivain Frédéric Beigbeder, le chanteur Julien Clerc ou encore le médecin Patrick Pelloux, ce congé paternité n'est pas un caprice mais une nécessité. Le magazine Causette a donc pris soin, dans cette pétition adressée à Emmanuel Macron, Marlène Schiappa et Agnès Buzyn, de mettre en avant les nombreux avantages que pourrait présenter une éventuelle réforme. Des points sur lesquels les signataires se retrouvent.

Dans un premier temps, il estiment qu'être deux au début de la vie d’un enfant n’est pas de trop pour partager les émotions et les tâches. Pour eux, 11 jours ne suffisent pas pour qu’il y ait une vraie rencontre entre le nourrisson et son père. En parallèle, ils pensent qu'entrer réellement dans la paternité précocement et prendre en charge les soins très tôt permettrait de rééquilibrer le partage des tâches et de lutter contre la charge mentale des femmes: "Quand celles-ci restent à la maison pour s’occuper d’un nouveau-né, elles gèrent également le reste des tâches domestiques. Et cette habitude se poursuit".

Enfin, ils estiment que cela permettrait de limiter l’impact de la maternité sur la carrière des femmes. "Si les hommes s’investissent autant que les femmes dans la prise en charge des enfants, alors celles-ci seront moins pénalisées professionnellement. À l’embauche et dans la progression de leur carrière", ont-ils martelé. Au total, plus de 450 personnes ont d'ores et déjà signé la pétition. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




De nombreuses personnalités souhaitent un congé paternité obligatoire et plus long.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-