Provins: les parents d'élèves votent pour le retour de l'uniforme à l'école à 62%

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Provins: les parents d'élèves votent pour le retour de l'uniforme à l'école à 62%

Publié le 03/06/2018 à 15:48 - Mise à jour à 15:50
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les parents d'élèves de six écoles publiques élémentaires de la ville de Provins, en Seine-et-Marne, ont voté samedi en faveur du retour à l'uniforme dans les classes. C'est le maire de la ville, Olivier Lavenka, qui a organisé ce vote.

Dès l'année scolaire prochaine les élèves scolarisés dans les six écoles publiques élémentaires de Provins, en Seine-et-Marne, pourraient porter un uniforme.

Le maire de la commune, Olivier Lavenka, a en effet lancé une consultation samedi 2 auprès des parents d'élèves concernés. Et ces derniers se sont prononcés à 62% en faveur de la tenue unique dans toutes les écoles élémentaires publiques de la ville.

"On a fait une proposition avec les parents d'élèves qui nous semble tout à fait honnête puisque l'on propose un trousseau de 10 pièces à 145 euros. Il y aura 4 polos, pull, sweat, pantalon, bermuda et pour les petites filles pantalon ou jupe. Ca me semble tout à fait raisonnable", a expliqué le maire à Franceinfo.

A voir aussi: Japon - une école critiquée pour avoir choisi un uniforme de la marque Armani                 

"Je connais bien l'uniforme car j'ai grandi dans l'Union soviétique et nous, on portait toujours l'uniforme. Cela représente une discipline aussi", a-t-il poursuivi.

La municipalité va prochainement lancer un appel d'offre afin de trouver un fournisseur. Les uniformes pourraient être disponibles (et obligatoires) au retour des prochaines vacances de la Toussaint.

Pourtant tout le monde n'est pas d'accord avec ce changement radical et certains parents d'élèves et syndicats critiques ce vote qui n'a qu'une valeur consultative.

Le syndicat Sud Education a même interpellé le rectorat pour contester ce vote consultatif. De son côté le SNUipp-FSU a indiqué que l'inspectrice d'académie leur avait assuré que "dans tous les cas, tous les élèves (seraient) accueillis quelle que soit leur tenue".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les élèves des écoles élémentaires publiques de Provins pourraient très rapidement revêtir un uniforme.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-