Une Française en lice pour le trophée mondial des enseignants "d'exception"

Une Française en lice pour le trophée mondial des enseignants "d'exception"

Publié le 28/12/2016 à 10:44 - Mise à jour à 11:05
©Jacky Naegelen/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Une enseignante nantaise fait partie de 50 finalistes pour l'obtention du "Global teacher Prize", récompensant l'innovation pédagogique. Cette professeure de littérature américaine peut donc grâce à ses méthodes espérer remporter le million de dollars promis au lauréat.

Marie-Hélène Fasquel, qui enseigne la littérature américaine dans un lycée de Nantes, est la seule Française en lice, parmi les 50 candidats sélectionnés sur plus de 22.000, pour recevoir un prix récompensant l'innovation pédagogique, a-t-on appris mardi 27  auprès de l'intéressée.

Le "Global Teacher Prize" est une récompense d'un million de dollars remise depuis trois ans par l'association britannique Varkey, financée par l'émir de Dubaï, pour valoriser les professeurs "d'exception" du monde entier. Sur son site, la fondation définit cet enseignant méritant comme "à la fois innovant et attentif, dont l'influence a été source d'inspiration pour ses étudiants et son milieu".

Professeur depuis 18 ans, Marie-Hélène Fasquel, 45 ans, enseigne depuis 2014 à la section internationale du lycée Nelson Mandela de Nantes. Après avoir postulé, elle est la seule Française à avoir été sélectionnée parmi les éducateurs jugés les plus méritants.

"Je voulais enseigner depuis que j'ai 10 ans, mais quand j'ai commencé, je me suis rendue compte que mon enthousiasme n'était pas forcément le même chez les élèves", raconte-t-elle à l'AFP. Depuis, elle s'attache à motiver le plus possible ses élèves pour leur donner envie de s'impliquer dans leur travail et de réussir.

Sa méthode? "Avoir de l'ambition pour mes élèves pour qu'ils aient eux-mêmes de l'ambition". Ce qui se traduit par des projets pédagogiques originaux, en amenant par exemple des jeunes à traduire en anglais des passages d'un auteur français pour les besoins d'un chercheur britannique, en organisant des interviews d'auteurs anglophones par Skype pour inciter les élèves à s'intéresser à leurs œuvres, ou encore en les aidant à réaliser des vidéos du type des conférences TED.

Par-delà les projets, Marie-Hélène Fasquel mise beaucoup sur la méthode de la "classe inversée". Au lieu de recevoir un cours en classe et de se consacrer aux exercices chez eux, les élèves lisent les cours chez eux et pratiquent ou débattent pendant les cours.

Les 10 premiers lauréats du Global Teacher Prize seront connus en février, et le gagnant le 19 mars. "Être retenue sur 22.000, c'est déjà énorme, ça permet de mettre en valeur ses élèves et ses travaux", explique Mme Fasquel, qui assure avoir "toujours été soutenue par l'inspection et les proviseurs". Si elle décroche le prix, elle aimerait, entre autres, créer une association pour aider les jeunes qui sont sortis du système scolaire.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le "Global Teacher Prize" est une récompense d'un million de dollars remise depuis trois ans par l'association britannique Varkey.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-