Zika: l'épidémie est en "pleine croissance" en Guadeloupe

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Zika: l'épidémie est en "pleine croissance" en Guadeloupe

Publié le 27/05/2016 à 19:42 - Mise à jour à 19:43
©naturegirl78/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le nombre de cas de malades du zika en Guadeloupe, en épidémie depuis fin avril, continue d'augmenter de façon significative selon le point des autorités de santé publié vendredi, avec au total 6.320 malades.

Selon le point épidémiologique transmis par l’Agence régionale de santé (ARS), "l'épidémie poursuit sa phase croissante en Guadeloupe", avec 1.300 personnes, vues par des médecins de ville, venues gonfler les rangs des malades la semaine du 16 au 22 mai, contre 1.140 la semaine précédente.

Depuis le début de l’apparition du virus dans l'archipel, on dénombre au 22 mai, 6.320 malades contre 26.650 en Martinique et 6.700 en Guyane. Dans les trois territoires, en raison du passage en épidémie, la confirmation biologique d'infection au virus Zika est réservée aux seules femmes enceintes et aux nouveau-nés.

En Guadeloupe, 50 femmes enceintes ont contracté la maladie depuis l’émergence du zika. Aucune complication cérébrale chez le fœtus ou le nouveau-né d’une mère contaminée n’a été à ce jour détectée. Aucun cas de syndrome de Guillain-Barré n’a été confirmé en lien avec le virus à l'inverse d'une autre forme neurologique sévère: la myélite.

A Saint-Martin, avec 425 malades au total dont 4 femmes enceintes au 15 mai, le virus circule de façon active sur le territoire. "L'évolution de la situation va être prochainement examinée par le comité d’experts des maladies infectieuses et émergentes". A Saint-Barthélémy, la transmission du zika en est à ses débuts avec 26 malades enregistrés en fin de semaine dernière.

Des moustiquaires imprégnées sont actuellement distribuées aux femmes enceintes, l'ARS Guadeloupe Saint-Martin, Saint-Barthélémy a fait passer mardi des recommandations pour leur utilisation. Lors du passage en épidémie de la Guadeloupe le 29 avril, le préfet Jacques Billant avait alors déclaré qu’elles étaient "notre priorité".

Le zika est un virus transmis par un moustique de type aedes. Dans 80% des cas, les patients ne développent aucun des symptômes de la maladie: éruption cutanée avec ou sans fièvre ainsi que douleurs musculaires et articulaires, conjonctivite, etc. Le nombre de cas de malades du zika en Guadeloupe, en épidémie depuis fin avril, continue d'augmenter de façon significative selon le point des autorités de santé publié vendredi, avec au total 6.320 malades.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le nombre de cas de malades du zika en Guadeloupe, en épidémie depuis fin avril, continue d'augmenter de façon significative.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-