L'islamisme a "à voir avec l'islam", selon Valls

Auteur:
 
Par AFP
Publié le 26 novembre 2017
Mis à jour le 26 novembre 2017
Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse)
Image
L'ancien Premier ministre Manuel Valls, le 13 novembre 2017 à Paris lors des commémorations des atte
Crédits
© PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP
Manuel Valls à Paris, le 13 novembre 2017
© PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP

L'ancien Premier ministre Manuel Valls a récusé dimanche les critiques de ses détracteurs sur ses propos sur l'islam et l'islamisme en affirmant que l'islamisme avait "à voir avec l'islam".

"L'immense majorité de nos compatriotes musulmans n'ont rien à voir avec l'islamisme" et "l'islamisme tue d'abord dans le monde les musulmans", a déclaré le député de l'Essonne lors du "Grand Jury" RTL-LCI-Le Figaro.

"Parler d'un problème de l'islam dans notre société, ce n'est pas dire que les musulmans posent un problème à notre société", a-t-il réaffirmé.

Oui, selon lui, l'islamisme, "ça a à voir avec l'islam" et "dire que ça n'a rien à voir, c'est déresponsabiliser l'islam", a insisté M. Valls.

"L'islam a besoin de notre soutien pour lutter contre l'islamisme, les Frères musulmans ou le salafisme qui gangrènent l'islam (...) Sinon c'est l'islam des ténèbres qui va l'emporter", a-t-il ajouté.

"Je mets les mots sur la guerre que nous mène l'islamisme, en républicain, en homme de gauche (...) Je ne me tairai pas sur ces sujets-là", a martelé Manuel Valls.

Interrogé sur l'appel à "rendre gorge" qu'il avait lancé à propos de Mediapart et d'Edwy Plenel, il a assuré "ne pas regretter de l'avoir dit" car "rendre gorge, c'est faire recracher les insultes qu'on vous jette au visage".