La démocratie confisquée ? - l'avis Tranchant d'Alain

La démocratie confisquée ? - l'avis Tranchant d'Alain

Publié le 24/03/2021 à 14:01
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

Pantalonnades et palinodies, jactances et jacasseries, rien n'aura été épargné au peuple français depuis un an.

En quelques jours seulement, le pouvoir a fait étalage de son savoir-faire, et il est immense ! Les Françaises et les Français ont d'abord eu droit au feuilleton AstraZeneca, au stop and go de la vaccination, puis au vrai-faux confinement de l'Ile-de-France et des Hauts-de-France, et enfin à l'incroyable épisode de la publication d'une attestation de déplacement dérogatoire tellement technocratique et indigeste qu'elle a été supprimée dans les 24 heures. Il faut croire que, dans les plus hautes sphères du pouvoir, personne n'avait eu l'idée de la lire ...

Et, comme l'addition n'était pas assez corsée, voici qu'il est question maintenant de confisquer la démocratie en reportant à des temps meilleurs les scrutins départementaux et régionaux des 13 et 20 juin 2021. En cassant le thermomètre, il est bien connu que l'on évite de connaître la température du malade ...

L'état d'urgence sanitaire, qui a déjà mis entre parenthèses un grand nombre de nos libertés fondamentales, ne saurait justifier un nouveau régime d'exception renvoyant aux calendes grecques des scrutins locaux que le pouvoir envisage à l'évidence sans plaisir, après son échec cuisant aux élections municipales de mars 2020. En somme, les Françaises et les Français auraient le droit d'aller travailler, d'effectuer leurs provisions dans les marchés et supermarchés, mais ils seraient privés du droit d'élire leurs Conseils départementaux et régionaux.

Pour toutes celles et tous ceux qui ont fait le choix de la démocratie et de la République, le moment est venu de sortir de la torpeur qui s'est abattue sur le pays, et de revendiquer haut et fort le maintien des scrutins du mois de juin prochain.

A l'évidence, le chef de l'Etat est obnubilé par le renouvellement de son mandat dans un an, et il se dispenserait volontiers de scrutins intermédiaires. Preuve, s'il en était besoin, de la nécessité vitale pour notre démocratie de "rebâtir la République pour refaire la France". L'intérêt supérieur de la nation commande de réformer nos institutions, afin que le président de la République ne se préoccupe que du bien de la France et qu'il n'ait plus le souci de sa réélection. Très clairement, il faut revenir au septennat, et établir le mandat unique.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La démocratie reportée à une date ultérieure.

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir