L'aventurier Mike Horn prêt à remplacer Nicolas Hulot

L'aventurier Mike Horn prêt à remplacer Nicolas Hulot

Publié le 04/09/2018 à 11:56 - Mise à jour à 12:00
©Capture d'écran Instagram
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

"Qu'Emmanuel Macron m'appelle": Mike Horn, qui sera prochainement à l'affiche d'une nouvelle émission d'aventure et d'exploration sur M6, a confié lundi sa tristesse de voir Nicolas Hulot quitter le gouvernement, mais aussi son ambition de pouvoir un jour le remplacer.

Après 30 ans d'aventures, d'explorations et d'expéditions dans les endroits les plus reculés et les plus dangereux de la Terre, Mike Horn envisage un virage dans sa carrière, et voit bien la suite de sa vie en politique.

L'aventurier de 52 ans, qui sera prochainement à l'affiche d'une nouvelle émission, Cap Horn sur M6, a confié lundi 3 au Parisien qu'il était peut-être temps pour lui "de faire bouger les choses".

Et il voit même les choses en grand. Après avoir réagi à la démission de Nicolas Hulot du poste de ministre de la Transition écologique (dont le remplaçant n'a pas encore été officiellement annoncé -remaniement en cours), Mike Horn a déclaré: "Pourquoi pas le remplacer un jour? Peut-être à la fin de mon expédition Pole2Pole. Ou soutenir concrètement quelqu’un d’autre qui agira pour les causes environnementales".

Lire aussi: démission de Nicolas Hulot - quel bilan positif pour le ministre?

Et il a déjà quelques idées du programme qu'il tenterait d'imposer. Sa base, ce serait l'éducation. "Il faut que les élèves aient une base d’éducation à l’environnement très solide avec des actions concrètes. Ça doit devenir une discipline à part entière. Pour ça, il faut sortir nos enfants des quatre murs de leur classe afin qu’ils vivent des émotions et prennent conscience des enjeux. La nature a autant besoin de nous que nous avons besoin d’elle", a-t-il ainsi expliqué.

"Qu'Emmanuel Macron m'appelle", a-t-il aussi lancé en riant, mais sans doute avec une arrière-pensée bien plus sérieuse et ambitieuse.

Et aussi:

Démission de Nicolas Hulot: qui est Thierry Coste, l'homme qui a provoqué le départ du ministre

Nicolas Hulot et l'inconfortable costume de ministre

Wauquiez (LR) "peut comprendre" que Nicolas Hulot "se sente trahi" par Macron

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mike Horn s'est confié dans "Le Parisien" sur le départ de Nicolas Hulot du ministère de la Transition écologique.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-