Démission de Hulot: des militants LREM soutiennent la Marche pour le climat

Démission de Hulot: des militants LREM soutiennent la Marche pour le climat

Publié le 07/09/2018 à 19:40 - Mise à jour à 19:49
©VALERY HACHE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Alors que la démission de Nicolas Hulot a été un désaveu pour le gouvernement, certains militants LREM appellent néanmoins à participer à la Marche pour le climat, organisée samedi en réaction. Symptôme d'une base qui veut rappeler le gouvernement à ses engagements ou simple tentative de coup médiatique?

La Marche pour le climat a été organisée ce samedi 8 septembre en réaction à la démission de Nicolsa Hulot de son poste de ministre de la Transition écologique et solidaire, synonyme d'énorme désaveu de la politique environnementale actuelle.

Figure extrêmement populaire de l'écologie politique qui avait dit "non" à Nicolas Sarkozy et François Hollande, cette superbe "prise de guerre" pour Emmanuel Macron avait expliqué se sentir "tout seul à la manœuvre" dans un gouvernement qui "n'a pas su donner la priorité aux enjeux environnementaux".

C'est pour répondre à "l'appel" de l'ex-ministre que la manifestation a été organisée. Et si elle ne se veut pas politisée, l'objectif de peser sur un gouvernement accusé de céder aux lobbies est affiché.

Voir: Après le départ de Hulot, des "citoyens" mobilisés pour le climat

Autant dire qu'on n'attendrait pas de drapeaux de La République en Marche au sein d'un cortège qui dénonce en filigrane -comme Nicolas Hulot- des promesses non tenues de la part d'Emmanuel Macron. Il devrait pourtant bien y en avoir.

En effet, plusieurs sections parisiennes de LREM ont appelé leurs membres à se joindre à la manifestation. Et celles-ci n'hésitent pas à saluer le geste fort de l'ancien ministre.

" La lutte contre le réchauffement climatique est le principal enjeu du 21ème siècle. La démission de Nicolas Hulot doit provoquer à tous les échelons, du gouvernement aux citoyens, un élan vers des projets de grande ambition. Participer à cette Marche est une étape dans la motivation collective qui doit nous animer", peut-on lire sur la page de ce rendez-vous, hébergée sur le site du parti.

Des initiatives locales qui ne suffisent pas à impliquer l'ensemble du mouvement dans une fronde ouverte contre son fondateur Emmanuel Macron. Mais elle peut illustrer l'attente d'une partie de ses électeurs de la concrétisation du fameux "et en même temps". Cela à une heure où même les plus fidèles macronistes reconnaissent qu'il serait temps de prêter une oreille plus attentive à "la base".

Une analyse plus cynique pourrait aussi conclure qu'il s'agit là d'un moyen d'intégrer LREM à l'évènement, et donc de lui conserver une image proche de l'environnement malgré cette démission fracassante.

Lire aussi:

"Manque d'humilité", "tentation d'hégémonie": le mea culpa du camp Macron

Marche pour le climat à Paris: horaires, itinéraires, lignes et stations fermées

Après le départ de Hulot, l'exécutif affaibli, l'opposition en embuscade

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La démission de Nicolas Hulot est un désaveu pour le gouvernement, mais certains militants LREM semblent la soutenir.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-