Il n'y avait pas 200.000 personnes place du Trocadéro lors de la manifestation de soutien à François Fillon

Il n'y avait pas 200.000 personnes place du Trocadéro lors de la manifestation de soutien à François Fillon

Publié le 06/03/2017 à 16:25 - Mise à jour à 16:33
© Jacques DEMARTHON / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): ET
-A +A

François Fillon tenait un discours dimanche place du Trocadéro devant ses soutiens. Selon lui, 200.000 personnes étaient présentes, pourtant, la place ne peut contenir un nombre si important de personnes.

Les soutiens de François Fillon se sont rassemblés dimanche 5 sur la place du Trocadéro, dans le XVIème arrondissement de Paris. Une occasion pour le candidat Les Républicains de confirmer sa participation à l'élection présidentielle alors que beaucoup de ses appuis ont annoncé la semaine dernière ne plus vouloir le soutenir après qu'il ait annoncé sa future mise en examen mercredi 1er.

Le rendez-vous était donc pris à 15h, pour les citoyens et politiques soutenant François Fillon. Une grande manifestation a eu lieu afin de relancer la campagne du candidat.

Mais tandis que le police annonçait 40.000 participants maximum, les organisateurs en comptaient plus de cinq fois plus. François Fillon lui même expliquait au 20h de France 2 qu'il avait réuni 200.000 personnes alors que Bruno Retailleau, sénateur de la Vendée et proche du candidat, comptait "près de 300.000" participants sur son compte Twitter.

Pourtant, bien que la place et les rues y menant étaient bien remplies il est mathématiquement impossible que 200.000 ou 300.000 manifestants aient été présents. En effet, la place s'étend sur un peu plus de 21.000 mètres carrés, il faudrait donc que presque dix personnes se partagent chaque mètre carré pour que 200.000 personnes puissent être présentes soulignait Samuel Laurent, journaliste au journal Le Monde.

Les chiffres les plus probables d'après les données évoquées par les journalistes présents et les forces de police s'élèverait à 45.000 personnes au maximum puisque sur de nombreuses photos l'on voit bien que même s'il y a foule, les manifestants ne sont pas serrés comme le voudrait leur nombre supposé par les organisateurs.

 

Auteur(s): ET

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Si la place du Trocadéro était bien remplie, il est impossible qu'il y ait 200.000 participants.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-