La France envisagerait de mener des frappes aériennes contre l'EI en Syrie

La France envisagerait de mener des frappes aériennes contre l'EI en Syrie

Publié le 05/09/2015 à 16:15 - Mise à jour à 16:28
©Diaa al-Din/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): BA
-A +A

La France aurait-elle décidé de faire intervenir l'aviation militaire en Syrie pour évincer le groupe Etat islamique? Selon "Le Monde", cette option jusqu'à présent écartée, serait envisagée par le président François Hollande.

Selon Le Monde, François Hollande étudierait de près la possibilité d’envoyer l’aviation militaire française frapper le groupe Etat islamique en Syrie. Cette éventualité, jusqu’à présente écartée, serait au cœur des débats du gouvernement et le président pourrait annoncer l’intervention de la France en Syrie lors de sa conférence de presse de rentrée le 7 septembre.

Le quotidien a par ailleurs précisé que le sujet avait été "abordé lors d’un conseil restreint de défense réuni par le président François Hollande, vendredi 4 septembre au matin, sur la crise syrienne".

Au vue de la menace que représente l’Etat islamique pour les pays occidentaux et face à l’exode massif des Syriens vers l’Union européenne, il semblerait que la France envisage d’allier ses forces aux Etats-Unis, à l'Arabie Saoudite, à la Jordanie et aux Emirats Arabes Unis, les seuls pays qui mènent des frappes aériennes contre le groupe terroriste à ce jour. 

"Il ne serait pas aberrant d’avoir de la continuité dans notre action, là où on équipe, on forme, on soutient par ailleurs des forces" contre l’Etat islamique, a rapporté "une source de haut niveau" au Monde.

Selon le quotidien, Paris envisagerait une action prudente et pourrait dans un premier temps autoriser des "vols de reconnaissance et de renseignements". Des frappes aériennes pourraient ensuite avoir lieu dans les régions totalement occupées par l’Etat islamique afin d’anéantir ses centres de commandements et sa logistique.

Pour l’heure, la France se limite à participer à la coalition militaire menée contre le groupe terroriste en Irak. Il faudra encore patienter pour savoir si elle a décidé d’élargir son champ d’action.  

 

 

Auteur(s): BA

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La France va-t-elle décider de mener des frappes aériennes contre l'EI en Syrie?

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-