La prorogation de l’état d’urgence sanitaire devant l’Assemblée nationale ce mercredi

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La prorogation de l’état d’urgence sanitaire devant l’Assemblée nationale ce mercredi

Publié le 20/01/2021 à 12:06
© Thomas SAMSON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Le projet de loi sur une prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin (au lieu du 16 février) est examiné aujourd’hui et demain par les députés.
 
Déposé le 13 janvier en procédure accélérée, le projet de loi n°3733 ne fera donc qu’une navette entre l’Assemblée nationale et le Sénat, où il sera examiné le mercredi 27 janvier. 
 
L’issue des votes parlementaires ne laissant peu de place au suspense, l’état d’urgence sanitaire devrait donc être prolongé en France, avec, pour l’exécutif, la possibilité de décider de restrictions par décret jusqu’à début juin. 
 
Le texte repousse donc de plus de trois mois l’état d’urgence sanitaire, soit au-delà des deux mois autorisés par la loi du 23 mars qui l’avait institué. Ni la commission des lois de l’Assemblée nationale, ni le Conseil d’Etat n’y ont cependant trouvé à redire, « compte tenu du contexte sanitaire ».
 
Régime de sortie
 
Le texte prévoyait également une prorogation du régime de sortie de l’état d’urgence sanitaire, « en vue de permettre au gouvernement de continuer à disposer de facultés d’intervention », jusqu’au 31 décembre.
 
La commission des lois de l’Assemblée nationale a cependant supprimé l’article sur ce sujet, estimant que « le régime de sortie du présent état d’urgence sanitaire devra être de nouveau déterminé le moment venu, par le Parlement en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des adaptations qu’elle exigera ». Elle lui a donc préféré une clause de revoyure. 
 
Cela n’empêche pas le projet de loi tel qu’il sera présenté aujourd’hui de rendre possible le traitement et le partage de « données à caractère personnel concernant la santé relatives aux personnes atteintes par ce virus et aux personnes ayant été en contact avec elles ». Et ce, cette fois, jusqu’au 31 décembre. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les députés se prononceront demain

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-