Les trois anciens présidents de la République coûtent 9,6 millions d'euros par an à l'Etat

Les trois anciens présidents de la République coûtent 9,6 millions d'euros par an à l'Etat

Publié le 16/04/2016 à 16:23
©Charles Platiau/Pool/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Selon les calculs du député socialiste Réné Dosière, les dépenses de fonctionnement, de personnel et de protection des trois anciens présidents de la République coûtent à l'État près de 10 millions d'euro par an.

Très chers anciens chef de l'Etat. Les trois anciens présidents de la République encore en vie, soit Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy,  coûtent chaque année à l'Etat 9,6 millions d'euros en dépenses de fonctionnement, de personnel et de protection, selon une nouvelle évaluation du député PS René Dosière.

"La réponse à ma question écrite au ministère de l’Intérieur sur le coût de la sécurité, longtemps attendue (pendant 17 mois!), permet d’ajuster les calculs que j’avais effectués le 27 janvier 2015 et qui s’élevaient à 6,2 millions", explique ce dernier.

C'est Valéry Giscard d'Estaing qui arrive en tête avec des frais occasionnés de 3,9 millions d'euros annuels. Vient ensuite Nicolas Sarkozy, qui coûte 3,3 millions d'euros chaque année à la nation. Enfin, Jacques Chirac occupe la troisième place avec 2,4 millions d'euros de frais. La première place de VGE s’explique par le coût de surveillance de sa résidence secondaire d’Authon, dans le Loir-et-Cher: 1,303 millions d’euros par an, contre 502 407 euros pour le château de Bity (Corrèze) de Jacques Chirac.

Pour sa part Nicolas Sarkozy ne dispose pas de résidence secondaire. Toutefois, il est celui dont a protection personnelle  est la plus coûteuse car, "mobilise toujours six effectifs par 24 heures", souligne René Dosière. Soit un coût de près de 1,8 millions d’euros annuels à l’État alors qe celles de VGE et Chirac ne coûtent "que" respectivement 1,1 millions d’euros et 800.000 euros.

A  noter chaque président a droit à sept collaborateurs permanents: un chef de cabinet, deux assistants, un fonctionnaire des archives nationales, trois secrétaires dactylographes. On y ajoute les fonctionnaires de police et de gendarmerie chargés de leur protection, soit 13 personnes sont au service de chacun des anciens présidents.

Face à l'importance de ces sommes, René Dosière a déposé une proposition de résolution pour "clarifier, préciser et limiter les avantages consentis par la Nation envers ses anciens présidents".
 

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le député socialiste René Dosière a estimé le coût pour l'Etat des trois anciens présidents de la République à 9,6 millions d'euros par an.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-