Loi Taubira: Laurent Wauquiez persiste et fâche une partie de l'UMP

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Loi Taubira: Laurent Wauquiez persiste et fâche une partie de l'UMP

Publié le 20/04/2015 à 20:26 - Mise à jour à 20:37
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Critiqué jusque dans son propre camp pour avoir lié le meurtre de la petite Chloé aux réformes de Christiane Taubira, le secrétaire général de l'UMP a maintenu dimanche 19 sa charge contre la politique de remise de peine.

Le lien qu'il avait fait entre le meurtre de la petite Chloé, mercredi 15 à Calais (Nord), et la politique pénale initiée par Christiane Taubira lui avait valu les foudres de la gauche mais aussi d'une partie de la droite. Le secrétaire général de l'UMP Laurent Wauquiez a cependant maintenu dimanche 19 sa position tant bien que mal.

Il avait déclaré que ce meurtre, avoué par un criminel récidiviste, confirmait "la politique de désarmement pénal de Christiane Taubira". Il visait sa loi sur l'aménagement de peine d'août 2014, laquelle n'était cependant pas encore applicable lorsque le meurtrier présumé de Chloé avait été libéré, en mars 2014, après avoir bénéficié d'une remise de peine.

Invité du Grand Jury organisé par RTL, LCI et Le Figaro, Laurent Wauquiez a admis cette erreur, mais a poursuivi sa charge contre la politique pénale de la gauche:"ce que révèle ce drame, c'est que la France n'a pas besoin de désarmement pénal mais de réarmement pénal".

Si le lien entre la loi Taubira et le meurtre de Chloé n'est donc plus à l'ordre du jour, Laurent Wauquiez maintient que le drame prouve la nécessité d'une réforme. Il propose notamment de supprimer les réductions de peines pour les personnes condamnées pour violences, agressions sexuelles, et les multirécidivistes.

Manuel Valls avait dénoncé dans leur ensemble les propos "abjects" de l'opposition suite au drame. Mais au sein même de l'UMP, certaines critiques se font entendre. Pour Valérie Pécresse, la question des remises de peine "n'avait aucun rapport" avec le meurtre. Bruno Le Maire à quant à lui jugé "indigne la récupération politique qui est faite par certains", sans nommer Laurent Wauquiez.

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Laurent Wauquiez a déclaré dimanche 19 maintenir "l'intégralité de sa réflexion" sur la politique pénale.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-