Pass sanitaire obligatoire à l'Assemblée, protestations des restaurateurs, des policiers... La mise en place n'est pas gagnée

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Pass sanitaire obligatoire à l'Assemblée, protestations des restaurateurs, des policiers... La mise en place n'est pas gagnée

Publié le 21/07/2021 à 16:41 - Mise à jour à 16:52
© Ludovic MARIN / POOL/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
La parole politique est de moins en moins crédible au sujet de la mise en place du pass sanitaire. De nombreuses questions se posent sur l’égalité de traitement ainsi qu’au niveau des contrôles. Sur l’antenne de RMC, les syndicats de police ont prévenu qu'ils n’avaient pas les moyens de faire les vérifications et contrôles nécessaires. Les restaurateurs et cafetiers sont également monté au créneau pour exprimer leur désaccord sur le fait qu’ils n’ont légalement pas le droit de faire ce genre de contrôles. Ceux-ci sont du domaine d’exécution des services de police, car il est nécessaire de faire un contrôle d'identité. L'option du non-contrôle d'identité commence à faire surface, mais dans ce cas il est impossible de certifier que le pass fourni est bien celui de la personne qui le présente...
 
Au sujet de l’égalité de traitement, une cinquantaine de députés LREM ont déposé un amendement pour que le pass sanitaire s’applique dans l’enceinte de l’Assemblée nationale. La logique est simple : les lois votées par les députés doivent s’appliquer à eux-mêmes, question d’égalité et d’exemplarité, ceux-ci pour les plus de 1350 fonctionnaires travaillant au palais bourbon.
 
Mais cette logique n'a pas paru de prime abord évidente pour le président de l’Assemblée nationale. Lors de la réunion de la majorité du mardi 20 Juillet, Richard Ferrand s’y est opposé : il estime, par avance, que cette mesure ne serait pas validée par le Conseil constitutionnel, car « il pourrait y voir une entrave à l’exercice de la démocratie ».

Une information qu'il a démentie depuis... En précisant "dès l'adoption de la loi", et "dans le respect des missions des parlementaires".

Une cacophonie qui ne semble pas de nature à restaurer la confiance des Français...
 
Qu'en pensez-vous ? Donnez votre avis dans les commentaires !
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pas de pass sanitaire à l'Assemblée nationale...

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-