Péages: un geste pour les usagers réguliers des autoroutes

Péages: un geste pour les usagers réguliers des autoroutes

Publié le 18/01/2019 à 09:11
© SYLVAIN THOMAS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Elisabeth Borne, ministre des Transports, a reçu jeudi les sociétés autoroutières. Ces dernières ont concédé à faire "un effort" en faveur des usagers réguliers des autoroutes qui font au moins dix allers-retours par mois; ils devraient bénéficier d'une réduction de 30%.

Le mouvement des gilets jaunes a été particulièrement véhément contre les sociétés autoroutières. Un bon nombre de barrières d'autoroutes avaient d'ailleurs été levées ou même détruites. Le mouvement a d'ailleurs engendré des dizaines de millions d'euros de dégâts.

Et les gilets jaunes ne vont certainement pas décolérer puisque les tarifs de péage vont augmenter de 1,8% au 1er février.

Elisabeth Borne, ministre des Transports, a donc demandé aux sociétés autoroutières de faire un geste, au moins pour les usagers réguliers. Un moyen de faire baisser la colère ambiante.

A voir aussi: La Loi sur les mobilités sera alimentée par les résultats du Grand Débat, selon Borne

Et les entreprises ont répondu par la positive à la demande de la ministre lors d'une réunion jeudi 17.

Les conducteurs qui circulent régulièrement sur un même trajet vont pouvoir bénéficier de 30% de réduction sur leur abonnement. Il faudra cependant faire dix allers-retours identiques par mois pour pouvoir prétendre à cette ristourne.

Selon Le Figaro, Elisabeth Borne a en outre expliqué que la réduction correspondait à 29 euros pour un automobiliste habitué du trajet entre Metz et Verdun.

"C'est un effort inédit, parce qu'il est supporté entièrement par les sociétés concessionnaires sans aucune contrepartie, sans aucune compensation d'autres usagers ni aujourd'hui ni demain, et sans aucune compensation de l'État", a-t-elle souligné.

A lire aussi:

Péages "gratuits": non, les conducteurs n'auront pas à rembourser Vinci

Péages: Elisabeth Borne attend "un effort" des sociétés autoroutières

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les sociétés autoroutières ont concédé à faire un geste envers les usagers réguliers.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-