TAFTA-TTIP: "il ne pourra aboutir" faute de garanties sur la santé et l'environnement dit Valls

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

TAFTA-TTIP: "il ne pourra aboutir" faute de garanties sur la santé et l'environnement dit Valls

Publié le 26/04/2016 à 16:04 - Mise à jour à 16:14
©ThomasSamson/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Pour le premier ministre français le projet de traité de libre-échange transatlantique doit comporter des garanties sur le maintien d'un niveau d'exigence français sur la santé et l'environnement notamment.

Manuel Valls a averti ce mardi 26 que le projet de traité de libre-échange transatlantique (Tafta ou TTIP) "ne pourra pas aboutir" s'il ne garantit pas le maintien du "niveau d'exigence" de la France en matière de santé et d'environnement.

"Je veux être très clair : il ne pourra pas aboutir s’il n’apporte pas les garanties que le niveau d’exigence que nous avons en France pour la santé et l’environnement de nos concitoyens sera maintenu", a déclaré M. Valls mardi lors de son discours de clôture de la Conférence environnementale à Paris. "Aujourd'hui nous sommes trop loin du compte", a-t-il estimé.

Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Matthias Fekl, qui suit les négociations pour la France, avait jugé que la possibilité de conclure un accord "s'éloign(ait)", mardi matin sur RTL.

"Il n'y a pas de frénésie ni française ni européenne à signer à n'importe quel prix, n'importe quoi", avait-t-il assuré.

A Hanovre, en Allemagne, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a lui aussi plaidé pour un accord "complet, ambitieux, (qui) ne doit renier aucun de nos intérêts" et soit négocié "en parfaite transparence", ajoutant: "nous n'avons pas d'urgence".

Le TTIP vise à supprimer les barrières douanières et règlementaires entre les Etats-Unis et l'UE, mais rencontre une forte résistance dans la société civile qui critique son opacité, et l'impact qu'il pourrait avoir sur l'agriculture ou l'environnement.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour Valls, le TAFTA "ne pourra pas aboutir" s'il ne garantit pas le maintien du "niveau d'exigence" de la France en matière de santé et d'environnement.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-