Brexit : questions/réponses sur les voyages au Royaume-Uni à partir du 1er janvier

Brexit : questions/réponses sur les voyages au Royaume-Uni à partir du 1er janvier

Publié le 31/12/2020 à 09:14 - Mise à jour le 02/01/2021 à 09:20
© Niklas HALLE'N / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Brexit oblige, le 1er janvier 2021 signe la fin de la libre circulation des personnes entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. 
 
Dans quelles conditions pourra-t-on voyager au Royaume-Uni, qui a officiellement quitté l’UE ce jeudi soir à minuit ? Avec au préalable un petit rappel géographique, nous parlons ici de déplacements en Angleterre, en Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande du Nord.
 
Doit-on se munir d’un passeport pour se rendre au Royaume-Uni ?
 
NON, dans un premier temps. Une carte d’identité suffit pour passer la frontière, mais c’est temporaire. Au 1er octobre 2021, le passeport deviendra obligatoire. 
 
Un visa ou autre titre de séjour est-il nécessaire ?
 
NON, pour les courts séjours, que ceux-ci soient touristiques ou concernent des visites professionnelles, des formations, des conférences… Au-delà de trois mois ou si vous comptez exercer une activité professionnelle au Royaume-Uni, un titre de séjour sera exigé.
 
Et pour travailler au Royaume-Uni ? 
 
A ce sujet, si vous souhaitez vous expatrier, sachez qu’une politique d’immigration plus stricte va être mise en place, avec un système à points tel qu’il se pratique, par exemple, au Québec. Des critères comme l’âge, le niveau d’anglais, les compétences, seront pris en compte.
 
Autre condition pour prétendre à un visa de travail de 5 ans, avoir une promesse d’embauche permettant de gagner au moins 26500£ par an, soit 22930€, et de la part d’une entreprise enregistrée auprès du ministère de l’Intérieur britannique.
 
Peut-on voyager avec son chien ?
 
OUI, et c’est valable pour les chats aussi, mais sous trois conditions : l’animal doit être identifié par une puce électronique, être vacciné contre la rage et avoir un passeport vétérinaire. Les chiens en particulier doivent être âgés de plus de trois mois et avoir été traité au vermifuge dans les cinq jours à 24 heures précédant le voyage. 
 
Quelles sont les conditions pour conduire au Royaume-Uni ?
 
Rouler à gauche ! Plus sérieusement, dans l’attente d’une règlementation plus claire, le permis de conduire français est valable au Royaume-Uni. Si vous disposez d’une permis de conduire international, autant le prendre avec vous.
 
Quelques conseils supplémentaires
  • Ne revenez pas du Royaume-Uni avec un sandwich (ou autre) contenant des produits d’origine animale, viande, fromage, etc. : l’Union européenne les interdit pour éviter l’introduction de maladies animales infectieuses sur son territoire.
  • Au-delà du Brexit, n’oubliez pas que le Royaume-Uni impose actuellement une quarantaine aux voyageurs. Un test PCR réalisé en France ne vous servira à rien. Au bout de cinq jours d’isolement, vous pourrez en effectuer un (payant) outre-Manche. 
  • Toujours dans le contexte de la crise sanitaire, les voyageurs ont obligation de remplir un formulaire avant tout déplacement : https://www.gov.uk/provide-journey-contact-details-before-travel-uk
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Royaume-Uni et l'Union européenne, c'est bien fini

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-