Des anomalies cérébrales détectées chez les victimes de "l'attaque sonique" à Cuba

Des anomalies cérébrales détectées chez les victimes de "l'attaque sonique" à Cuba

Publié le 07/12/2017 à 14:42 - Mise à jour à 15:04
© YAMIL LAGE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'ambassade américaine à La Havane a été victime de mystérieuses attaques acoustiques entre fin 2016 et août 2017. Le personnel touché a subi des dégâts importants au cerveau.

Les médecins traitant les victimes d'attaques "mystérieuses et invisibles" contre l'ambassade des États-Unis à Cuba ont découvert des anomalies cérébrales en cherchant des explications sur les dommages sur leur ouïe, leur vision, leur équilibre et leur mémoire.

L'information a été révélée par l'Associated Press mercredi 6. Les tests médicaux réalisés sur les victimes de cette présumée "attaque sonique" ont montré que cette dernière avait modifié les zones de la substance blanche qui permettent à différentes parties du cerveau de communiquer et qui relie les cellules entre elles.

A lire - Cuba: 16 diplomates américains touchés par de mystérieuses "attaques acoustiques"

Les conséquences de ces lésions sur le cortex cérébral ne sont pas connues à long terme et les médecins estiment que les 24 Américains touchés devront être suivis à vie. Des lésions similaires ont été constatées chez des gens qui ont été soumis à de très fortes explosions, notamment sur les zones de conflit.  

Ces mystérieuses attaques, dont les responsables américains pensent qu'elles ont pu être menées à l'aide d'appareils acoustiques, ont donc affecté au moins 24 personnes au sein de l'ambassade américaine à La Havane entre fin 2016 et août 2017.

Voir aussi: Cuba-USA: la controverse sans fin autour des "attaques acoustiques"

Ces derniers avaient souffert de "migraines et nausées", mais aussi "de légères lésions cérébrales d'origine traumatique et d'une perte définitive d'audition", selon des sources diplomatiques américaines.

Les enquêteurs du FBI continuent leurs investigations pour tenter de comprendre ces mystérieuses attaques alors que Cuba nie catégoriquement en être à l'origine. Beaucoup d'experts aux Etats-Unis et à Cuba doutent de la faisabilité de telles attaques, mais Peter Earnest, directeur du Musée de l'espionnage à Washington, avait rappellé que "par le passé plusieurs organisations ont travaillé sur l'utilisation du son comme arme".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au moins 24 diplomates américains basés à Cuba souffrent de troubles de l'audition après de mystérieux "incidents".

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-