Postes clé de l'UE: qui sont les grands gagnants?

Postes clé de l'UE: qui sont les grands gagnants?

Publié le 03/07/2019 à 12:11 - Mise à jour à 12:16
© Christof STACHE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les titulaires des quatre postes clé de l'UE ont été désignés mardi après de longues négociations. La liste finale a de quoi plaire au couple franco-allemand, et plus particulièrement à Emmanuel Macron.

Après de longues négociations, le sommet de l'UE a réussi à désigner les titulaires des quatres postes clé de l'UE. La liste des lauréats, paritaire entre hommes et femmes pour la première fois, a des airs de victoire pour le couple franco-allemand, et en particulier pour Emmanuel Macron.

C'est en effet une proche d'Angela Merkel, Ursula von der Leyen, qui a obtenu la présidence de la Commission européenne. Membre de l'union chrétienne démocrate de "Mutti", elle est considérée comme une conservatrice modérée. Issue d'une famille aristocratique allemande et fille de ministre, elle a suivi cette voie en devenant ministre fédérale de la famille.

Un choix qui satisfait donc la chancelière mais aussi Emmanuel Macron, qui aurait lui-même proposé cette solution et a dit voir dans cet accord "le fruit d’une profonde entente franco-allemande".

Le président de la République peut également se réjouir de la nomination de Christine Lagarde à la tête de la Banque centrale européenne. Là encore, ce choix satisfait autant Paris que Berlin, Angela Merkel appréciant la directrice générale du Fonds monétaire international. Celle-ci a annoncé quitter "provisoirement" son poste au FMI en attendant la confirmation de sa nomination.

Voir: La BCE renforce son soutien à une zone euro moins vaillante

C'est la première fois que deux des quatre postes clé de l'UE sont occupés simultanément par des femmes et la première fois depuis 2011 que l'un d'entre eux est confié à un Français.

Autre interlocuteur privilégié d'Emmanuel Macron, Charles Michel obtient le poste de président du Conseil, succédant ainsi à Donald Tusk. La ligne libérale du Premier ministre belge sortant n'est pas pour déplaire au président français. Charles Michel est également apprécié pour sa capacité à trouver des compromis.

Enfin, seul élément de gauche dans ce quatuor, le socialiste espagnol Josep Borrell sera en charge de la diplomatie européenne en tant que haut représentant de l’UE aux affaires étrangères. Catalan opposé à l'indépendance et ancien président du Parlement européen, il est plutôt connu pour son franc-parler et s'est notamment montré très critique envers Donald Trump.

Lire aussi:

Les Européennes lancent "l'acte 2" du quinquennat et la recomposition dans l'UE

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'ex-ministre allemande Ursula von der Leyen a obtenu la présidence de la Commission européenne.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-