Syrie: des milliers de combattants de Daech bientôt libérés?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Syrie: des milliers de combattants de Daech bientôt libérés?

Publié le 21/12/2018 à 11:08 - Mise à jour à 11:20
Dossier image daech etat islamique djihadistes illustration
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Selon le "New York Times", les Forces démocratiques syriennes pourraient bientôt libérer 3.200 prisonniers issus des rangs de l'Etat islamique, faute de moyens pour pouvoir les garder et face au peu d’empressement des pays d'origine de les récupérer. Le Quai d'Orsay s'inquiète d'une menace majeure.

Ils sont actuellement emprisonnés par les Kurdes mais pourraient bientôt retrouver la liberté. Selon une information du journal américain The New York Times, les Forces démocratiques syriennes (FDS) alliées en Syrie des Américains, envisagent de relâcher environ 3.200 prisonniers issus des rangs de l'Etat islamique. Cette information est révélée au lendemain du tweet de Donald Trump indiquant qu'il souhaitait retirer ses troupes de Syrie. Un retrait d'Afghanistan est aussi annoncé.

Selon le quotidien, c'est une rencontre mercredi 19 entre les dirigeants des FDS qui mis sur la table l'option de libérer 1.100 combattants et 2.080 membre de leurs familles actuellement détenus. L'information a été relayée auprès du journal par Rami Abdel-Rahman, le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Elle est cependant contestée par Mostapha Bali, le porte-parole de la milice arabo-kurde qui nie même la tenue d'une réunion. Mais le média assure qu'une source officielle de la coalition dirigée par les Etats-Unis lui a confirmé que la rencontre avait eu lieu et fait une prédiction pour le moins inquiétante: "S'ils sont libérés, c'est un vrai désastre et une menace majeure pour l'Europe".

Face au désengagement américain, le ministère français des Affaires étrangères a publié un communiqué expliquant que "Daech demeure une menace" et que la France était inquiète des conséquences de ce retrait.

Lire aussi: Exclu- Syrie: comment l'Etat islamique envoie des adolescents au combat à Hajin

Selon les sources rapportant la libération imminente, celle-ci serait motivée par le nombre trop important d'hommes mobilisés pour garder ces prisonniers, a fortiori si les Etats-Unis retirent leur soutien. Les FDS, outre l'Etat islamique, doivent aussi faire face aux risques d'une invasion venue de Turquie, Ankara étant pourtant alliée des Américains.

Autre élément pouvant expliquer cette "amnistie" contrainte et forcée: le faible empressement des pays d'origine des combattants terroristes de récupérer leurs ressortissants qui seraient originaires, selon les observateurs, d'une trentaine de pays différents.

Voir aussi:

Comment l'Etat islamique a récupéré des lance-missiles Milan français

L'Etat islamique en Afrique subsaharienne: la nouvelle menace

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des milliers d'islamistes pourraient être prochainement libérés.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-