Tensions russo-américaines: Moscou dénonce "l'agressivité" de Washington

Tensions russo-américaines: Moscou dénonce "l'agressivité" de Washington

Publié le 17/10/2016 à 12:44 - Mise à jour à 12:50
©Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'escalade de tensions se poursuit entre les Etats-Unis et la Russie. Alors que Washington accuse Moscou d'ingérence dans la politique américaine suite à une série de piratage informatique sur des personnalités et des institutions américaines, le Kremlin dénonce "l'agressivité" des Etats-Unis.

Comme un air de Guerre froide.  La semaine dernière, l'administration américaine a accusé la Russie d'ingérence dans la présidentielle aux Etats-Unis en ayant orchestré les récents piratages de comptes d'emails de personnalités et d'institutions américaines. A ce sujet, Joe Biden a annoncé "envoyer un message" au Kremlin pour se plaindre de ce fait. "Nous avons la capacité de le faire et le message sera envoyé, il le saura et ce sera selon notre calendrier et dans des circonstances qui auront l'impact le plus important" a fait savoir le vice-président américain.

Selon la chaîne NBC, l'administration Obama préparerait une cyber-attaque de taille contre la Russie, en représailles.

Des accusations que le ministre des Affaires étrangères russes Sergueï Lavrov a jugé "flatteuses" mais "ridicules". De son côté, Vladimir Poutine, a choisi d'ironiser sur la situation dimanche 16. "Il y a de nombreux problèmes" aux États-Unis, a-t-il assuré en marge d'un sommet des Brics à Gao en Inde, ajoutant que "dans ce contexte, beaucoup ont recours à des méthodes éprouvées consistant à détourner l'attention des électeurs de leurs problèmes".

Samedi 15, c'est le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov qui a dénoncé "l'agressivité" américaine. "Le fait est que l'imprédictibilité et l'agressivité des Etats-Unis augmente", a-t-il estimé, cité par l'agence de presse russe RIA Novosti. "Les menaces dirigées contre Moscou et notre gouvernement sont sans précédent parce qu'elles sont formulées au niveau du vice-président des Etats-Unis".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'escalade de tensions se poursuit entre les Washington et Moscou.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-