DSK: "J’ai probablement perdu mon investissement"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

DSK: "J’ai probablement perdu mon investissement"

Publié le 30/10/2014 à 08:42 - Mise à jour le 05/11/2014 à 15:54
©Gonzalo Fuentes/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): Maxime Macé

-A +A

Dominique Strauss-Kahn se retrouve une nouvelle fois dans la tourmente. Dans une interview au "Parisien/Aujourd’hui en France" ce jeudi, il s’explique sur le suicide son associé et la débâcle financière de l’entreprise qu’il cogérait.

L’ancien directeur du Fonds Monétaire International (FMI) avait cofondé il y a un peu plus d’un an avec l’homme d’affaires franco-israélien Thierry Leyne une société de gestion d’actifs, LSK (Leyne-Strauss-Kahn & Partners). A la suite du suicide de son associé le 23 octobre dernier, ce fonds d’investissements luxembourgeois a été placé en "sursis de payement".

"Cette histoire est un véritable drame humain", déclare Dominique Strauss-Kahn, ajoutant cependant que son associé avait contracté "une série d’emprunts excessifs" qui expliquerait son geste.

DSK assure qu'il avait pris ses distances professionnelles avec Thierry Leyne (il avait quitté la présidence du groupe trois jours avant le suicide de son associé). "J'ai décidé de démissionner de la présidence de LSK pour deux raisons. J'ai constaté à la fin de l'été que le projet n'était pas conforme à ce que nous avions envisagé ensemble et ne correspondait pas à ce que je cherchais", indique-t-il.

"J’ai probablement perdu mon investissement"

Interrogé par le journal sur la présence "d'argent sale" dans certaines sociétés du groupe LSK, l'ancien leader du FMI répond "pas à ma connaissance", tout en précisant qu'il était lui-même "président non exécutif" tandis que Thierry Leyne était "administrateur-délégué, et c'est lui qui gérait la société".

"J'ai probablement perdu mon investissement et n'ai jamais perçu aucune rémunération. A mon échelle, c'est beaucoup d'argent", admet l’ancien patron du FMI, assurant à propos de son associé: "je le connaissais depuis peu de temps, il m'a été présenté par une amie de très longue date qui était devenue sa compagne".

Affaire du Carlton: DSK est "serein"   

Interrogé en fin d’entretien sur l’affaire du Carlton de Lille qui doit être jugée dans trois mois, Dominique Strauss-Kahn assure être "serein" et précise que le procureur a requis un non-lieu contre lui. Il ajoute que "cette histoire a été montée en épingle et j'ai bon espoir que le tribunal me rendra justice en février".   

Auteur(s): Maxime Macé


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Dominique Strauss-Kahn livre sa version des faits.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-