Le télétravail n’est plus un choix, mais doit devenir la norme du quotidien des entreprises confinées

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le télétravail n’est plus un choix, mais doit devenir la norme du quotidien des entreprises confinées

Publié le 09/11/2020 à 07:42 - Mise à jour à 07:44
Ian LANGSDON / POOL / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Adopter le télétravail c’est participer à l’effort collectif pour endiguer la progression de l’épidémie. C’est le message que souhaite faire passer le gouvernement, quitte à durcir le ton.

Depuis le début du confinement, Elisabeth Borne, Ministre du Travail, a multiplié les interventions pour inciter les entreprises à adopter le 100 % télétravail. Il en va, selon le Ministère, de l’efficacité du confinement. Le ton se durcit de jour en jour, et les incitations sont devenues des obligations. Le télétravail à 100 % est devenu la règle absolue, et lorsque cela est possible, les entreprises doivent l’appliquer, malgré leurs craintes d’une baisse de productivité ou contre les demandes de leurs salariés, qui demandent majoritairement un télétravail partiel (3 ou 4 jours à a maison et 1-2 jour(s) en entreprise).

Le télétravail n’est plus un choix mais doit devenir la règle pour tous

Elisabeth Borne a donc passé la semaine passée à expliquer la nécessité de ce télétravail strict aux dirigeants d’entreprises et autres DRH. Au même moment, une étude soulignait, que seul un fonctionnaire sur 3 était en mesure de télétravailler, une proportion plus faible que lors du premier confinement. Fidèle à sa doctrine, la Ministre a appelé à se mobiliser pour que la Fonction Publique ne reste pas le mauvais élève de ce confinement.

Vers des sanctions pour les entreprises récalcitrantes

Après la pédagogie et la concertation, la Ministre du Travail entend bien passer à la vitesse supérieure et a donc déjà annoncé, qu’à partir de ce lundi 09 novembre, ses services allaient se montrer bien plus exigeants.

"Le cas échéant, on fera des contrôles. Et si certains ne comprennent pas, on sera amenés à mettre des sanctions"

Alors que les autorités publiques laissent entendre que les premiers effets positifs du confinement commencent à se faire sentir, Elisabeth Borne insiste encore plus fortement sur le caractère limité de ce télétravail, en soulignant que si toutes les entreprises « jouent le jeu », alors le confinement sera plus court…

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Elisabeth Borne, prête à durcir encore plus le ton pour imposer le télétravail

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-