Sponsoring sportif et mécénat culturel, deux nouvelles victimes indirectes du Covid

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sponsoring sportif et mécénat culturel, deux nouvelles victimes indirectes du Covid

Publié le 25/06/2020 à 07:19 - Mise à jour à 09:26
Jeff PACHOUD / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

C’est un effet collatéral de la crise qui frappe le pays. Les recettes de sponsoring pour les clubs de sport fondent alors que l’univers culturel craint de voir le mécénat se réduire de manière conséquente dans les prochains mois.

Bien que personne ne puisse prédire précisément l’ampleur et la durée de la crise économique, dont les effets se feront principalement sentir à l’automne, les entreprises, elles, souffrent déjà d’une baisse de leurs recettes et d’une hausse de leurs dépenses. Gestes barrières, chômage partiel, télétravail, … l’épidémie de Covid-19 a amené toutes les entreprises à recentrer leur priorité en terme budgétaire.

La chasse aux dépenses met à mal sponsoring et mécénat

Et en cherchant à réduire les dépenses, les entreprises s’interrogent naturellement sur la baisse de leur budget communication. Il faut certes continuer à promouvoir les produits pour les vendre (publicité), mais investir pour soigner son image de marque (Branding) fait partie des premières coupes budgétaires. Les contrats de sponsoring sportif et / ou de mécénat culturel ne sont donc pas renouvelés ou revus à la baisse.

Bien que les acteurs culturels et les clubs sportifs peuvent comprendre la priorité de leur partenaire (surmonter la crise en évitant licenciements et faillite), ils s’inquiètent pour l’avenir. En fonction des disciplines concernées, le sponsoring sportif représente entre 20 et 50 % du modèle économique du sport.

Un avenir incertain, des modèles à réinventer

Une étude réalisée par l’Union sport et cycle souligne que 60 % des entreprises engagés dans le sponsoring estiment qu’elles ne pourront pas maintenir leur engagement alors que plus d’une entreprise sur 4 (27 %) souligne vouloir réduire son budget sponsoring.

Pour la culture, les acteurs se montrent encore plus inquiets. Outre cette baisse des dons, ils savent que désormais les entreprises vont considérer le mécénat culturel comme « moins prioritaire » que le mécénat « spécial Covid-19 ». 95 % des entreprises interrogées par l’Admical (Association pour le développement du mécénat industriel et commercial) déclarent s’être engagées (ou vouloir le faire) dans des actions sanitaires et/ou sociales liées à l’épidémie de coronavirus.

Plus de 9 entreprises sur 10 mobilisées dans des actions « Covid »

Et cela pourrait durer, les obligations sociétales de l’entreprise remplaçant en partie le mécénat culturel. Il faut donc pour le sport comme pour la culture, réinventer leur modèle économique, d’autant plus qu’à cette baisse du sponsoring et du mécénat s’ajoute celle des recettes mises à mal par le confinement et les contraintes existantes depuis (pas de compétition sportive, musées fermés pendant des semaines, …)

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le Tour de France une des premières victimes de cette baisse du sponsoring sportif !

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-