Vente de Rafale: après l'Egypte, Jean-Yves le Drian espère convaincre l'Inde

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Vente de Rafale: après l'Egypte, Jean-Yves le Drian espère convaincre l'Inde

Publié le 22/02/2015 à 18:01
©Benoît Tessier/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): MM
-A +A

Le ministre de la Défense Jean Yves Le Drian sera en Inde lundi 23 et mardi 24 pour des négociations concernant une vente d'avions Rafale.

Jean-Yves Le Drian remet le bleu de chauffe et part à la conquête de nouveau marché pour le fleuron de l'aéronautique français, l'avion de combat Rafale. Une semaine après avoir signé une première vente historique avec l'Egypte, le ministre de la Défense va tenter de donner un nouvel élan au contrat avec l'Inde, dont les négociations ont commencé il y a trois ans et son au point mort. Il se rendra à New Delhi lundi et mardi prochain dans cette perspective.

Le magazine Challenges précise que le ministre français rencontrera son homologue Manohar Parrikar, avec lequel seront évoquées, selon ses termes, "la situation internationale et les questions d’ordre industriel". Et ce alors qu’en décembre dernier, M. Parrikar semblait vouloir se diriger vers l’achat d’avions de chasse russe Sukhoi. Au centre des discussions entre les deux hommes, un méga-contrat de vente de 126 Rafale, dont 18 appareils fabriqués en France et 108 autres en Inde sous la conduite du groupe public HAL. Estimé initialement à environ 12 milliards de dollars, ce contrat implique un partage de technologies complexe. 

Selon la presse indienne, les discussions achoppent désormais sur la question des responsabilités (délais, dommages..) pour les appareils produits en Inde.
La venue en France du Premier ministre indien en avril pourrait aussi donner un coup d'accélérateur aux négociations, dans un sens ou dans l'autre.

Le nouveau président indien, Narendra Modi veut mettre fin au statut de l'Inde de premier importateur d'armement au monde après les Emirats arabe unis et porter de 40% à 70% la part de ses équipements fabriqués sur son sol.

Auteur(s): MM

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Yves Le Drian sera en Inde lundi et mardi pour convaincre le payer d'acheter des Rafale.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-