Pays-Bas : Shell condamné à réduire ses émissions de CO2 d’ici 2030

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 01 juin 2021 - 14:43
Mis à jour le 02 juin 2021 - 12:19
Image
Des dizaines de militants écologistes devant le siège de Shell à La Haye le 5 avril 2019
Crédits
© Koen van Weel / ANP/AFP
Des militants écologistes devant le siège de Shell à La Haye le 5 avril 2019
© Koen van Weel / ANP/AFP

Mercredi 26 mai, des ONG environnementales viennent de remporter une victoire contre le géant pétrolier Shell, qui va devoir réduire d'ici fin 2030, ses émissions de dioxyde de carbone de 45 % par rapport à 2019.

Une victoire pour la justice climatique

C’est un « verdict historique », qui fera date dans le combat des ONG environnementales contre les géants pollueurs dont les activités participent au réchauffement climatique. Pour la première fois ce mercredi 26 mai, un tribunal néerlandais vient de leur donner raison en contraignant le groupe pétrolier Shell à s’aligner sur l’accord de Paris sur le climat, signé en 2015. D’ici 2030, ce dernier devra réduire de 45 % ses émissions de dioxyde de carbone (CO2), par rapport à 2019. « L’affaire climatique contre Shell est unique, car c’est la première fois dans l’histoire que la justice est saisie pour ordonner à une entreprise d’émettre moins de CO2 en modifiant sa politique », avait déclaré quelques jours avant le verdict l’association Milieudefensie, la branche néerlandaise de l’organisation internationale Les Amis de la Terre.

Un cas de jurisprudence pour « destruction du climat »

Tout a commencé en 2019 quand Milieudefensie et six autres ONG, dont Greenpeace et ActionAid aux Pays-Bas, ont décidé d’attaquer Shell pour « destruction du climat ». À leurs côtés, plus de 17 000 citoyens néerlandais se sont constitués partie civile. Les ONG espèrent désormais que ce verdict pourra constituer à l’avenir un cas de jurisprudence. « C’est une victoire écrasante pour la justice climatique. Nous avons espoir que ce verdict déclenche une vague de procès climatiques contre les grands pollueurs pour les contraindre à cesser d’extraire et d’exploiter des combustibles fossiles. C’est une victoire pour les peuples du Sud qui sont aujourd’hui confrontés à des impacts climatiques dévastateurs », a ainsi déclaré dans un communiqué Sara Shaw, des Amis de la Terre International.

De son côté, Shell a réagi au verdict en rappelant avoir, dès le mois de février, annoncé réduire son empreinte carbone nette de 20 % d’ici à 2030, 45 % d’ici à 2035 et totalement d’ici à 2050, en se basant sur ses émissions de 2016. Toutefois, un rapport du groupe de réflexion IEEFA (Institute for Energy Economics and Financial Analysis) publié en juillet estime que, contrairement aux mesures annoncées par Shell pour réduire son impact sur le climat, le géant pétrolier ne dépenserait que 3 à 5 % de ses investissements dans les énergies renouvelables.

À LIRE AUSSI

Image
Un militant écologiste participe à une action le 14 janvier 2021 à Paris pour attirer l'attention sur le procès intenté à l'Etat par plusieurs ONG
Affaire du siècle : l’heure du procès de l’Etat français pour « inaction climatique »
Quatre ONG de protection de l’environnement attaquent l’Etat devant le tribunal administratif de Paris, estimant que les gouvernements qui se sont succédés ont pris tr...
14 janvier 2021 - 12:18
Société
Image
chalutier
La pêche au chalut dégage autant de CO2 que le transport aérien au niveau mondial
Alors que la crise sanitaire a drastiquement fait baisser le volume des trajets aériens, la pêche au chalut émerge comme une des autres sources principales de gaz à ef...
31 mars 2021 - 14:47
Société
Image
Photo fournie par Total de son conseil d'administration, lors d'une réunion au siège du groupe à la Défense, le 9 février 2021
Sous pression, Total change de nom et tente de convaincre qu'il en fait assez pour le climat
Total, l'une des cinq "supermajors" mondiales, s'apprête à se renommer TotalEnergies pour symboliser sa diversification dans les énergies plus propres mais peine à con...
20 mai 2021 - 21:53
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.