Réchauffement climatique: la climatisation va-t-elle devenir indispensable en France?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Réchauffement climatique: la climatisation va-t-elle devenir indispensable en France?

Publié le 21/07/2020 à 09:44 - Mise à jour à 10:13
Alexandre Lecocq / Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Ça n'est pas une fake news, les périodes de canicule vont devenir de plus en plus fréquentes et intenses en France. Les entreprises d’installation de climatisation sont donc logiquement de plus en plus sollicitées, mais ces appareils coûteux et énergivores sont-ils réellement indispensables? Est-il possible d’adapter notre mode de vie aux vagues de chaleur, sans recourir massivement à la climatisation? L’École des Ponts ParisTech, le CNRS, Météo-France et le CSTB publient une étude qui explore les différentes manières de faire face à la canicule dans une région très densément peuplée comme I’lle de France.

À Paris, on s’en sortira difficilement sans climatisation

Selon l'étude, qui analyse les possibilités d'adaptation anticipée aux vagues de chaleur, il sera très difficile de se passer de climatisation d’ici à la fin du siècle à Paris, pour maintenir une fraîcheur acceptable dans les logements et les bureaux. L’étude évoque cependant une série de propositions qui restent à explorer, pour répondre dans le même temps à la nécessité de contrôler la consommation d'énergie liée à la climatisation: repenser l’urbanisme, végétaliser pour combattre les îlots de chaleur, et enfin concevoir des bâtiments utilisant des matériaux aidant à diminuer l'absorption de chaleur.

Équiper tout le monde d'une climatisation ne peut pas être une option

Dans une interview, Vincent Viguié, chercheur au CIRED (Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement) (École des Ponts Paris Tech) et co-auteur de cette étude, explique pourquoi il est nécessaire de chercher à éviter le recours aux appareils de climatisation. La première raison est assez évidente: ces appareils ont un impact environnemental important, dû aux émissions de gaz à effet de serre pour produire l'énergie qui leur permet de fonctionner, de la chaleur qu’elles génèrent. “Si tous les habitants de l’Île-de-France utilisaient la climatisation pendant les canicules, la consommation électrique serait plus que multipliée par deux”. Cela créerait même un cercle vicieux car plus le changement climatique est important, plus on aura tendance à recourir à la climatisation. Les climatisations émettent aussi de gaz à effet de serre, ce qui amplifie le changement climatique.

La seconde raison évoquée, plus surprenante, est liée au risque d’augmentation immédiate de la température des villes, qui pourrait être causée par les flux d’air chaud massivement rejetés en dehors des bâtiments, avec une mauvaise évacuation. Une fois que tous les Parisiens auront installé la climatisation, la température dans les rues pourrait en effet augmenter de 3°C. Les personnes qui vivent ou travaillent dans la rue seraient alors les premières affectées. Cela signifierait aussi une aggravation des inégalités sociales, car les plus riches pourront s'équiper de climatiseurs, alors que les plus pauvres, qui habitent de surcroît dans les endroits les plus chauds, ne le pourront pas.

Une consommation responsable de la climatisation est possible

Selon Viguié, il est possible de commencer à agir dès aujourd'hui, pour faire face aux canicules actuelles mais aussi pour se préparer à celles qui viendront. Il est important d'utiliser dès maintenant la climatisation avec modération et avec une conscience environnementale.
Lorsque l'on maintient une pièce à 23 degrés on consomme 40 % de plus que pour une température de 26-28 degrés. Il faudra donc tenter de hausser nos seuils d’acceptabilité de ce type de chaleur modérée, mais pas forcément confortable pour vivre ou travailler.
Autre option évoquée par le rapport, très en ligne avec les nouvelles pratiques nées du confinement: le retour à la campagne et le télétravail pourraient être des mesures à explorer pour faire face aux canicules, sans avoir à climatiser massivement les immeubles de bureaux en permanence.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il est important d'utiliser dès maintenant la climatisations avec modération et avec une conscience environnementale.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-