Un mur géant de mini-turbines pourrait révolutionner l’avenir de l’éolien offshore

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Un mur géant de mini-turbines pourrait révolutionner l’avenir de l’éolien offshore

Publié le 22/06/2021 à 16:47
Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Connaissez-vous le Wind Catching ? Une start-up norvégienne « Windcatching Systems » vient de mettre au point un mur d’une hauteur de plus de 300 mètres, composé de milliers de mini-turbines offshore. Ce système, appelé Wind Catching, pourrait alimenter près de 80 000 foyers en électricité. Une production qui dépasserait celle des éoliennes actuelles. 324 mètres de hauteur pour être exact, de quoi donner le vertige. Plus haut que la Tour Eiffel. Le Wind Catching a vocation à se trouver au milieu de la mer. Elaboré par l’Institute for Energy Technology et le fabricant d’éoliennes Aibel, le financement de ce mur géant provient de deux fonds norvégiens : North Energy et Ferd.

Les mini-turbines permettent d’utiliser efficacement les vents de grande vitesse, soit des vents de 12 mètres par seconde. Selon SciencePost, face à cette vitesse, les éoliennes « normales » freinent leur rotation pour éviter d’endommager le rotor. Cette plateforme permettrait alors de produire cinq fois plus d’énergie que les plus grosses éoliennes offshore déjà présentes dans le parc éolien, tout en occupant cinq fois moins d’espace. Les mini-turbines s’installent très facilement, du fait de leur petite taille. La base flottante doit être amarrée au fond de l’eau, ensuite les mini-turbines sont installées au fur et à mesure. La start-up norvégienne explique que les turbines sont peu fragiles et demandent peu d’entretien. Elles sont facilement remplaçables : le mur aurait une durée de vie de cinquante ans.

Des solutions de développement commercial seront proposées en 2022, selon Erik Bjorstad, le directeur des investissements de la société holding norvégienne Ferd. « Si nos tests confirment ce que nous visons, il y aura des opportunités importantes en mer du Nord, au large de la côte ouest des États-Unis et en Asie au cours de ces prochaines décennies. »

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des éoliennes offshore

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-