Accident de bus scolaire à Millas: les précédentes tragédies impliquant des autocars

Accident de bus scolaire à Millas: les précédentes tragédies impliquant des autocars

Publié le 14/12/2017 à 19:08 - Mise à jour à 20:19
©Capture d'écran BFMTV/Images France Bleu
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le terrible accident qui a fait au moins quatre victimes à Millas dans les Pyrénées-Orientales ce jeudi n'est pas une première. D'autres tragédies ont déjà impliqué des autocars avec un très lourd bilan, avec, pour certains, un scénario assez proche de ce drame: celle d'un véhicule brusquement heurté par un train.

Le choc a été d'une violence extrême et a désintégré l'arrière du bus percuté par le train, ne laissant aucune chance aux malheureuses victimes. L'accident qui a impliqué un bus scolaire percuté par un train à Millas, dans les Pyrénées-Orientales, a coûté la vie à quatre personnes, toutes mortes dans le bus.

Cet accident impliquant un car est le plus grave depuis la tragédie de Puisseguin le 23 octobre 2015. Ce jour-là, un autocar transportant 47 personnes âgées et une accompagnatrice en route pour une journée d'excursion entre en collision avec un semi-remorque dans un virage d'une route sinueuse. Sous l'impact du choc, les deux véhicules vont s'embraser. Le drame fera 43 morts. Le conducteur du poids lourd et son jeune fils qui l'accompagnait sont décédés. Dans l'autocar, de nombreuses personnes âgées ne sortiront pas assez vite, certaines se déplaçant avec difficulté, et mourront brûlées vives ou asphyxiées. Ils ne seront que huit à s'extraire du car en flammes.

Le précédent accident impliquant des enfants dans le cadre d'un transport collectif remonte au 10 février 2016 lorsque deux adolescents ont perdu la vie après une sortie de route de leur car sur une route enneigée.

Voir aussi: Alerte info - Bus scolaire percuté par un train: le bilan grimpe à 4 morts

Il faut remonter à 2008 pour retrouver un accident impliquant un car de transport scolaire au bilan plus dramatique encore que celui de Millas. Le 2 juin 2008, sept enfants ont été tués à Allinges en Haute-Savoie dans la collision entre un TER et un car scolaire à un passage à niveau au lieu-dit Mésinges.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le drame de Millas a fait au moins quatre morts, mais d'autres tragédies ont un bilan bien plus lourd encore.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-