Accident d'un camion citerne: un mort et une pollution de l'eau

Accident d'un camion citerne: un mort et une pollution de l'eau

Publié le 29/08/2018 à 07:55 - Mise à jour à 07:57
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un camion citerne transportant du chlorite de sodium a chuté dans un ravin, lundi dans les Pyrénées-Atlantiques. Le chauffeur est mort et une partie de son chargement s'est déversé dans un cours d'eau tout proche.

Un camion citerne transportant des matières dangereuses a chuté lundi 27 au soir dans un ravin des Pyrénées-Atlantiques. L'accident a coûté la vie au chauffeur et provoqué une pollution du cours d'eau près duquel le véhicule a terminé sa chute.

L'accident a eu lieu à la mi-journée. Une enquête a été ouverte pour comprendre comment le véhicule a fini 30 mètres en contrebat de la RN 134, à hauteur de Borce. Pendant de longues heures les pompiers ont tenté de venir en aide au chauffeur, coincé dans sa cabine. Mais dans la nuit de lundi à mardi, il a été déclaré décédé.

C'est désormais contre la pollution des eaux que les autorités tentent de lutter. Le camion transportait 24.000 litres chlorite de sodium dont une partie s'est déversée dans Le Belonce, au cœur d'une zone classée Natura 2000.

Voir: Yonne - le village d'Etais-la-Sauvin privé d'eau potable depuis deux ans

La pollution des eaux a déjà commencé et de nombreux poissons morts gisaient à la surface mardi, rapporte Sud-Ouest. Des pompiers spécialisés dans les risque nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques et explosifs (NRBCE) ont été mobilisés pour pomper les matières dangereuses restant dans la citerne. Des agents de l’Office national eau milieux aquatiques ont également été dépêchés sur place.

La pêche et la baignade ont été interdits dans le secteur. Le risque est que la pollution se propage au gave d'Aspe dont Le Belonce est un affluent. Le maire de Borce a annoncé qu'il allait prendre un arrêté pour interdire le transport de matières dangereuses sur sa commune. Le chlorite de sodium est notamment utilisé comme désinfectant ou blanchissant.

Lire aussi:

En Guadeloupe, l'eau courante n'existe pas

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le conducteur a été tué dans l'accident de son camion transportant des matières dangereuses.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-