Acte 4 des gilets jaunes: une manifestante de 20 ans éborgnée à Paris

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faite un don !

Acte 4 des gilets jaunes: une manifestante de 20 ans éborgnée à Paris

Publié le 10/12/2018 à 16:55 - Mise à jour à 16:59
©Loïc Venance/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une jeune femme de 20 ans a été blessée grièvement à l'oeil alors qu'elle participait samedi à la manifestation des gilets jaunes à Paris. Elle a perdu l'usage de son œil gauche selon un de ses proches.

Plusieurs vidéos très choquantes circulent sur les réseaux sociaux. Une jeune femme de 20 ans qui participait à l'"acte 4" des gilets jaunes samedi 8 à Paris a été très grièvement blessé par un tir de lanceur de balles de défense des forces de l'ordre ou un éclat de grenade. Selon un de ses proches joints par Libération, elle a définitivement perdu la vision de l'œil gauche et souffre également de plusieurs fractures du crâne.

Les faits auraient eu lieu vers 14h au niveau des Champs-Elysées. Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux (que France-Soir a choisi de ne pas diffuser en raison de leur caractère choquant, elles peuvent être consultés ici et ), on peut voir la victime, gisant au sol et saignant abondamment de la tête, être prise en charge par un "street-médic", ces manifestants qui prodiguent les premiers soins aux blessés.

Lire aussi - Garges-lès-Gonesse: un adolescent blessé à la joue par un tir de flash-ball

"J’étais ici en tant que premier secours freelance, donc je courais de blessés en blessés et là on m’a appelé. Je suis arrivé sur place. Il y avait du sang partout. J’ai fait un point de compression. On l’a évacuée. Les gendarmes et pompiers m’ont aidé à prendre le relais. Ensuite les pompiers sont venus et l’ont prise pour l’emmener aux urgences. Depuis je n’ai aucune nouvelle. C’était face à l’Arc de triomphe, à quelques pas du magasin Cartier", a témoigné le jeune homme auprès de Check News.

Transférée aux urgences ophtalmologiques de l’hôpital Cochin après les faits, la jeune Picarde a pu être prise en charge par le corps médical mais il "était trop tard pour sauver son oeil" explique ses proches sur la cagnotte Leetchi ouverte à son profit. Cette dernière doit servir à "l'accompagner (...) dans ses dépenses médicales et de soutien psychologique et à reconstruire sa vie". Elle a été ouverte par le militant identitaire Damien Rieu, directeur adjoint de la Communication de la ville de Beaucaire dirigée par Julien Sanchez, et porte-parole du RN (ex-FN). Près de 10.000 euros avaient été récoltés avant 17h ce lundi 10.

Voir:

Loiret: un ado blessé à la tête par un tir de flash-ball

Meaux: touché aux testicules par un tir de flash-ball, un lycéen porte plainte

Info FS- Gilet jaune dans le coma après un tir de flash-ball: bavure à Toulouse?

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La victime a pu être blessée par un tir de lanceur de balle de défense.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-