Agression au cri d'"Allah Akbar": une suspecte ni radicalisée, ni irresponsable

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Agression au cri d'"Allah Akbar": une suspecte ni radicalisée, ni irresponsable

Publié le 19/06/2018 à 14:51 - Mise à jour à 15:28
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La femme qui a agressé plusieurs personnes au cutter à La Seyne-sur-Mer au cri d'"Allah Akbar" a été jugée responsable de ses actes lors d'un examen psychiatrique. Une décision qui ne remet cependant pas en cause l'existence d'un mal-être psychique. Elle a fait plusieurs références à Allah durant cette agression qu'elle a eu du mal à expliquer, mais aucun indice de radicalisation n'a été retrouvé.

La personnalité de la femme qui a attaqué au cutter la clientèle et les employés d'un magasin E.Leclerc à La Seyne-sur-Mer au cri d'"Allah Akbar" reste difficile à appréhender ce mardi 19, deux jours après les faits.

Les enquêteurs devaient en effet définir s'il s'agissait là de l'acte d'une personne radicalisée ou souffrant de troubles psychiatriques. En garde à vue, elle a confirmé les témoignages selon lesquels elle a dit avoir agi selon la volonté d'Allah et avoir traité les personnes présentes de "mécréants".

Toutefois, aucun élément de radicalisation n'a été repéré dans son parcours et lors de leur perquisition à son domicile, les enquêteurs n'ont trouvé qu'un vieux Coran et un drapeau de l'Algérie. Aucun élément donc qui évoque un lien avec une organisation terroriste comme l'Etat islamique.

Ce qui semblait donc orienter l'enquête vers l'acte d'une déséquilibrée. Le jour même de l'agression, le procureur de Toulon avait ainsi évoqué les "troubles psychiatriques avérés" de l'auteure des coups de cutter.

Lire aussi: "Vous êtes tous des mécréants", un homme agresse des policiers au cutter à Nice

Mais l'examen psychiatrique mené depuis a conclu que la femme de 24 ans "responsable des faits, avec aucune atténuation de sa responsabilité. Elle est handicapée adulte, mais handicapée physique". Elle est titulaire d'une carte d'adulte handicapé physique à 80% en raison de problèmes à la hanche.

Cet examen a cependant pour objectif de vérifier si la personne mise en cause est pénalement responsable. L'altération du jugement entraîne en effet l'extinction des poursuites pénales pour irresponsabilité. La simple altération constitue une circonstance atténuante. Le fait que la jeune femme ait été déclarée responsable de ses actes ne signifie donc pas nécessairement qu'elle n'a pas de problèmes psychiques.

En garde à vue, l'assaillante "a eu du mal à expliquer son passage à l'acte qu'elle a décidé le matin. Elle a dit qu'elle était malheureuse dans la vie", a fait savoir le parquet de Toulon. Le parquet de Paris, compétent en matière terroriste, a été tenu au courant des évolutions de l'enquête mais n'a pas été saisi.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'assaillante du magasin E.Leclerc de la Seyne-sur-Mer a été jugée responsable de ses actes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-