Allemagne: une famille de réfugiés soupçonnée d'avoir voulu vendre son bébé sur eBay

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Allemagne: une famille de réfugiés soupçonnée d'avoir voulu vendre son bébé sur eBay

Publié le 13/10/2016 à 19:44 - Mise à jour à 19:47
©Jorge Silva/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Une famille de réfugiés est soupçonnée d'avoir cherché à vendre pour 5.000 euros sur le site eBay son bébé âgé d'environ un mois à Duisbourg, en Allemagne. Ce sont des salariés de la plateforme "eBay qui ont alerté les policiers" après avoir "remarqué l'annonce qui proposait mardi soir la petite fille avec sa photo.

Une famille de demandeurs d'asile de Duisbourg, dans l'ouest de l'Allemagne, est soupçonnée d'avoir cherché à vendre pour 5.000 euros sur le site eBay son bébé âgé d'environ un mois, a annoncé ce jeudi 13 la police locale.

Les policiers ont perquisitionné mercredi soir le logement où habite cette famille dont le pays d'origine n'a pas été précisé, a indiqué la police de Duisburg dans un communiqué. "Des pièces à convictions ont été saisies" dans l'appartement, selon la même source.

Selon les premiers éléments, une annonce proposant un bébé à la vente contre la somme de 5.000 euros a été postée mardi "sur une plate-forme internet depuis la connexion internet du couple", ajoute la police, qui précise que l'accès à internet était également utilisé par "d'autres membres de la famille". Selon le site du quotidien populaire Bild, la connexion était utilisée "par plusieurs personnes dans l'immeuble et même par des voisins. C'est pourquoi d'autres témoins vont être interrogés", poursuit Bild.

Ce sont des salariés de la plateforme "eBay qui ont alerté les policiers" après avoir "remarqué l'annonce qui proposait mardi soir la petite fille avec sa photo", rapporte Heute, le site d'information de la chaîne publique ZDF, citant un porte-parole de l'entreprise. "Les policiers ont remis une petite fille âgée de 40 jours à l'Office de protection de la jeunesse et les parents ont été emmenés pour être interrogés", a indiqué par ailleurs la police dans son communiqué.

Les enquêteurs "sont sûrs qu'il s'agit du même enfant que celui qui a été proposé (à la vente) sur internet", rapporte encore Heute.

Dans son édition en ligne, Bild indique encore que les parents sont en Allemagne depuis un an et qu'il s'agit de leur seul enfant. Lors de leur audition, le couple -- un homme de 28 ans et son épouse de 20 ans -- aurait reconnu que la photo mise en ligne était bien celle de leur enfant, indique Bild.

Selon le journal local Rheinische Post, l'annonce proposant à la vente la petite fille, prénommée Maria, aurait été retirée du site à peine 30 minutes après sa mise en ligne. Une enquête pour trafic d'être humain a été ouverte, selon la police.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une famille de réfugiés est soupçonnée d'avoir cherché à vendre pour 5.000 euros sur le site eBay son bébé âgé d'environ un mois à Duisbourg, en Allemagne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-