Aube: il frappe une adolescente de 13 ans pour venger sa fille

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Aube: il frappe une adolescente de 13 ans pour venger sa fille

Publié le 27/09/2017 à 14:59 - Mise à jour à 15:13
© Valery HACHE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un père de famille aurait frappé une adolescente de 13 ans vendredi à La Redorte, dans l'Aube. Il l'aurait fait pour venger sa fille victime d'un croche-pied et de rires moqueurs.

Un père de famille aurait frappé une jeune adolescente de 13 ans à La Redorte dans l'Aube, entre Carcassonne et Narbonne, vendredi 22. La victime attendait le bus pour aller au collège de Rieux-Minervois où elle est scolarisée lorsque l'agression aurait eu lieu.

L'écolière aurait reçu un coup de poing dans la mâchoire et deux coups de pied dans les jambes au niveau des tibias, selon L'Indépendant qui a révélé l'affaire. Ce serait "des histoires de gamins" qui seraient à l'origine de l'altercation. Dans la cours du collège, la fille du suspect aurait été victime de "moqueries" ainsi que d'un croche-pied. Des histoires "sans antécédent physique" selon le papa de l'adolescente agressée, qui était en déplacement le jour de l'altercation. Le suspect aurait alors été cherché la camarade d'école moqueuse pour venger sa progéniture.

Le père a qualifié l'agression "d'expédition punitive". L'adolescente a écopé de trois jours d'incapacité totale de travail (ITT) et de douleurs aux cervicales. Elle était cependant de retour à l'école dès lundi 25.

Une plainte a été déposée auprès de la brigade territoriale de Peyriac. L'agresseur présumé va donc être entendu par les enquêteurs. Ceux-ci qui auront avec eux les vidéos de la caméra de surveillance d'un bureau de tabac qui a filmé la scène. Le commerce se trouve sur la place Louis-Liabot où les faits se sont déroulés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le père aurait voulu venger sa fille victime de moqueries.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-