La Ferrari s'abîme sur un dos d'âne, la mairie paye les réparations

La Ferrari s'abîme sur un dos d'âne, la mairie paye les réparations

Publié le 28/11/2017 à 17:42 - Mise à jour à 18:00
© Daniel LEAL-OLIVAS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'il se trouvait au volant de sa Ferrari, un automobiliste a récemment abîmé sa voiture en passant sur un dos d'âne de Roquebrune-sur-Argens (Var). La mairie a été contrainte de payer les réparations car le ralentisseur n'était pas aux normes.

Il a vu rouge. Alors qu'il se trouvait au volant de sa Ferrari, un automobiliste a récemment abîmé sa voiture en passant sur un dos d'âne de Roquebrune-sur-Argens (Var). Enervé d'avoir endommagé sa jolie voiture de luxe, l'homme s'est donc renseigné sur ce qu'il pouvait faire pour se faire dédommager, selon une information rapportée par Var-Matin. Et sur les conseils du groupe Facebook "Mon maire est Autophobe", il a engagé une procédure afin de faire constater par un huissier la non-conformité du ralentisseur. Et effectivement, il n'était pas aux normes. La contre-expertise, demandée par la mairie, a d'ailleurs confirmé le résultat.

Ainsi, le maire de la commune a été obligé de reconnaître sa responsabilité dans ce sinistre et l'automobiliste a récemment reçu un courrier attestant de la prise en charge intégrale des frais de réparations de sa voiture, un total de 2.000 euros sans compter les frais d'huissier.

Pour Thierry Modolo, le créateur de la page Facebook "Mon maire est Autophobe", les ralentisseurs illégaux sont trop nombreux dans le département. Et bien qu'ils soient construits pour réduire la vitesse des véhicules en agglomération, ils seraient responsables de nombreux maux.

Selon lui, ils seraient générateurs, à la fois, d'une "surconsommation de carburant due à la ré-accélération", d'une "pollution aux particules fines causée par l'usure des plaquettes de frein", de "nombreux problèmes mécaniques pour les véhicules (usure prématurée des organes d’amortissement, de freinage, déformation des châssis etc.)", de "danger pour les motards" et de maux pour la colonne vertébrale des automobilistes.

Pour rappel, les dos d'âne doivent mesurer dix centimètres de hauteur au maximum et doivent obligatoirement se situer dans une zone limitée à 30 km/h.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le propriétaire d'une Ferrari a été dédommagé par la commune de Roquebrune-sur-Argens (Var) après avoir abîmé sa voiture en franchissant un dos d'âne.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-