Californie: bagarre entre néo-nazis et antifascistes, 10 blessés dont 2 graves (VIDEO)

Californie: bagarre entre néo-nazis et antifascistes, 10 blessés dont 2 graves (VIDEO)

Publié le 27/06/2016 à 10:05 - Mise à jour à 10:12
©Paul Kitagaki Jr./AP/SIPA
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Au moins dix personnes ont été poignardées à l'extérieur de le bâtiment du Congrès californien à Sacramento, dimanche, lorsque des contre-manifestants ont affronté des membres de groupes d'extrême droite.

Au moins dix personnes ont été blessées, dimanche 26, devant le Congrès de Californie (Etats-Unis), à Sacramento, dans des affrontements entre membres d'un groupe de suprémacistes blancs et militants antiracistes. Plusieurs des patients hospitalisés présentent "des blessures graves par arme blanche", ont expliqué les pompiers de Sacramento. La vie des blessés n'est néanmoins pas en danger. 

Selon le quotidien local The Sacramento Bee, une bataille à l'arme blanche a éclaté entre quelque 25 néo-nazis, membres du groupe Traditionalist Worker Party, qui avaient l'autorisation de se rassembler devant le Capitole. Leader du groupe suprémaciste, Matt Parrot a expliqué que la manifestation visait à protester contre la violence qui a émergé en marge de certains meetings de Donald Trump.

Ils ont fait face à plus de 150 contre-manifestants anarchistes et "antifascistes" se réclamant de l'Anti-Fascist Action Sacramento, qui avaient prévu d'empêcher les "nazis de toute la côte Ouest" de faire entendre leur voix.

Des vidéos et des photos postées sur Internet ont montré une foule de plus en plus violente, certains frappant leurs adversaires avec ce qui semble être des battes ou des morceaux de bois, pendant que d'autres lançaient des pierres.

Le Southern Poverty Law Center, qui mène des recherches sur les groupes haineux aux États-Unis, décrit le Traditionalist Workers Party comme un groupe formé en 2015 en tant qu'aile politique du Traditionalist Youth Netwok (Réseau traditionaliste de la jeunesse), qui a pour objectif "d'endoctriner les élèves du secondaire et du collège au nationalisme blanc".

La police n'a pour l'heure procédé à aucune arrestation.

(voir ci-dessous une vidéo des échauffourées entre les militants suprématistes et les antiracistes): 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au moins dix personnes ont été poignardées à l'extérieur de la législature de la Californie à Sacramento, dimanche.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-