Cambodge: le vin de riz cause la mort de 19 personnes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Cambodge: le vin de riz cause la mort de 19 personnes

Publié le 14/12/2015 à 09:41 - Mise à jour à 13:29
©Lydia/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le vin de riz a causé la mort de 19 personnes au Cambodge. Les autorités ont recommandé dimanche 13 aux habitants du pays de cesser toute consommation de l'alcool, quand il ne bénéficie pas de l'autorisation sanitaire.

Les autorités cambodgiennes ont indiqué dimanche 13 décembre que 19 personnes étaient décédées après avoir consommé du vin de riz, et que 172 autres étaient tombées malades depuis les premiers cas signalés dans la province de Kratie, dans l'est du pays, le 19 novembre dernier.

"Des examens en laboratoire ont permis de se rendre compte que le degré élevé de méthanol dans le vin avait provoqué ces morts", a déclaré Ly Sovann, porte-parole du ministère de la Santé. Les résultats des analyses démontrent que dans certains vins, le degré d'alcool atteignait 12% alors que le niveau est de 0,15% habituellement. Les autorités ont ordonné à tous les producteurs d'alcool et aux vendeurs de la boisson de fermer boutique, mais aucune arrestation n'a eu lieu pour le moment.

Mam Bunheng, ministre de la Santé, a demandé aux Cambodgiens de cesser toute consommation d'alcool de riz fabriqué sans autorisation des autorités sanitaires. Le ministère de la Santé a également indiqué que ses services travaillaient en collaboration avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour renforcer la sécurité alimentaire dans le pays. En effet, pour six des personnes décédées, la consommation de viande avariée de chien avait été avancée dans un premier temps pour expliquer leur décès. Les examens ont finalement démontré que c'était bien l'alcool qui était responsable.

Ce n'est pas la première fois que l'alcool de riz fait des dégâts au Cambodge. En 2010, 17 personnes avaient trouvé la mort après avoir bu un vin de riz contenu dans une bouteille d'herbicides.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Au Cambodge, l'alcool de riz a provoqué la mort de 19 personnes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-