Cambriolé, il découvre que son hamster a été torturé dans une casserole

Cambriolé, il découvre que son hamster a été torturé dans une casserole

Publié le 11/08/2016 à 14:35 - Mise à jour à 14:49
©Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'il portait plainte pour un cambriolage à Aurillac, dans le Cantal, un homme de 40 ans a découvert avec stupeur que son animal domestique, un hamster, avait été torturé et filmé par les voleurs. Il a été prévenu par un ami qui avait vu la vidéo sur le réseau social Snapchat.

Une histoire sordide, rapportée par le quotidien La Montagne. Tout commence quand un quadragénaire se présente au commissariat d'Aurillac au début de la semaine du 8 août pour signaler un cambriolage. Il explique alors aux policiers avoir retrouvé la porte de son appartement cassée et avoir constaté que des vêtements lui ont été volés. Mais, à sa sortie du commissariat, il découvre que ce n'est pas tout lorsqu'il reçoit le coup de fil d'un ami qui lui apprend qu'une vidéo diffusée sur l'application de contenus éphémères Snapchat montre son hamster être torturé. L'homme affirme avoir reconnu l'appartement de son ami, particulièrement la cuisine, et surtout son animal de compagnie. Sur les images diffusées, le hamster est placé dans une casserole et un individu le "fait sauter comme une crêpe".

Le rongeur était vivant lorsque l'homme est rentré chez lui mais il est mort depuis. Une enquête a été ouverte pour déterminer la façon dont les individus se sont introduits dans l'appartement du quadragénaire, a priori avec l'aide d'une personne qu'il hébergeait au moment des faits. A la plainte pour cambriolage pourrait s'ajouter une plainte pour maltraitance animale.

Les faits de mauvais traitements et d'actes de cruauté sur des animaux domestiques sont réprimés par le Code Pénal, passibles de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende. Le fait que des images aient été tournées et diffusées sur Internet pourrait constituer une cause aggravante. En janvier 2014, un jeune homme de 25 ans avait été arrêté à Marseille après s'être filmé en train de torturer un chat et avoir diffusé les images sur son profil Facebook. Il avait été condamné à un an de prison ferme.  

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un quadragénaire a eu la mauvaise surprise de découvrir que son hamster avait été torturé par des cambrioleurs. L'animal est mort.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-