Cannes: enquête ouverte après la mort d'une patiente dans un cabinet dentaire low cost

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Cannes: enquête ouverte après la mort d'une patiente dans un cabinet dentaire low cost

Publié le 27/04/2018 à 15:59 - Mise à jour à 16:11
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une femme de 75 ans est morte suite à une intervention dans un cabinet dentaire low cost de Cannes. Le parquet de Grasse a ouvert une enquête ce vendredi pour découvrir les causes de ce décès.

La procureure de la République du parquet de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, a annoncé ce vendredi 27 qu'une enquête avait été ouverte après le décès d'une septuagénaire à la suite d'une intervention chirurgicale.

La patiente de 75 ans avait subi une anesthésie au centre dentaire low cost Dental Access, à Cannes, le 24 mars dernier.

Lors de l'opération, la septuagénaire avait fait un arrêt cardiaque mais elle avait été réanimée sur place. Cependant deux jours plus tard, la femme est décédée à l'hôpital. Le 29 mars suivant, l'Ordre des chirurgiens-dentistes a donc saisi l'ARS (Agence régionale de santé) qui a obligé le cabinet dentaire suspect à suspendre ses activités au début du mois d'avril.

A voir aussi: Les centres dentaires low cost Dentexia sur la sellette

Cependant "aucun lien de causalité n’est établi entre les soins dentaires et le décès", a tenu à rappeler l'avocate de l'établissement au Dauphiné Libéré.

Une enquête est ouverte pour déterminer quelles sont les causes de la mort de la patiente mais aussi de "vérifier les conditions d'exercice de la profession de dentiste". La famille la défunte a d'ailleurs été entendue et a porté plainte contre Dental Access.

De son côté, le cabinet dénonce "l’utilisation nauséabonde du décès de la patiente reliée à la pratique low cost de Dental Access". L'établissement a en outre rappelé qu'il faisait l'objet "d’incessants contrôles administratifs de l’ARS, sur demande de l’Ordre des chirurgiens-dentistes, dont les résultats (...) ne mènent à aucune sanction ou interdiction".

Ces contrôles subis relèvent du "harcèlement" selon la présidente du centre de santé dentaire, Lyssia Chanaï.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La septuagénaire a fait un arrêt cardiaque en pleine opération au cabinet dentaire low cost Dental Access, à Cannes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-