Chalon: nouveau recours contre la fin du menu sans porc

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 06 octobre 2015 - 13:56
Image
Un tribunal administratif.
Crédits
©Frédéric Bisson/Flickr
Le tribunal administratif doit audiencer le recours le 19 octobre.
©Frédéric Bisson/Flickr
Un nouveau recours a été déposé contre la mairie de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) qui a voté récemment la fin des menus sans porc dans les cantines de la ville. Une audience est prévue le 19 octobre prochain.

Les opposants ne désarment pas. Un nouveau recours visant à faire annuler la décision de la mairie de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) de mettre fin aux menus sans porc dans les cantines scolaires de la ville a été déposé, a-t-on appris lundi 5. L'audience du tribunal administratif est prévue le 19 octobre prochain.

La Ligue de défense judiciaire des musulmans (LDJM), présidée par l'avocat controversé Karim Achoui, a saisi le tribunal vendredi 2. Un recours qui intervient alors que l'association ait déjà été déboutée par la justice administrative cet été après avoir déposé un référé-suspension. La LDJM dénonçait alors une atteinte du "droit au respect de la liberté de culte et de conscience" des enfants par la mairie de Chalon-sur-Saône.

Le tribunal avait estimé, sans juger le fond, que la condition d'urgence de ce type de référé n'était pas remplis puisque les menus des cantines de la ville ne prévoient pas de repas avec du porc avant le 15 octobre. "L'accès aux services de restauration scolaire de l'ensemble des usagers, y compris les enfants de confession musulmane, ne paraît pas compromis" dans l'immédiat, avait-il ainsi justifié.

Après que plusieurs ténors LR aient remis en cause le principe des repas de substitution, notamment Nicolas Sarkozy invité au JT de TF1 mars dernier, le maire de Chalon Gilles Platret (LR) a fait voter à son conseil municipal la fin de cette disposition mardi 29 septembre. "La mention avec ou sans porc faisait entrer des considérations religieuses dans des lieux où elles n'avaient pas leur place", avait-il expliqué alors que la ville applique les menus sans porc depuis 1984. Il avait également martelé sa volonté de "revenir à la neutralité de l'organisation du service public de la restauration scolaire". Une position qui a provoqué la polémique jusqu'au sein de son camp.

 

À LIRE AUSSI

Image
Des enfants à la cantine.
Chalon-sur-Saône: la justice autorise la suppression du menu sans porc
Première victoire pour le maire (LR) de Chalon-sur-Saône: la justice a validé sa décision de supprimer les menus de substitution, dans les cantines scolaires, pour les...
13 août 2015 - 13:01
Politique
Image
Un enfant à une cantine scolaire.
Auxerre: un code couleur pour les élèves ne mangeant pas de porc
Pour identifier les enfants qui ne mangent pas de porc ou pas de viande du tout, une école primaire et une école maternelle ont mis en place un code couleur que les en...
25 septembre 2015 - 18:04
Société
Image
Une côte de porc avec pommes de terre et salade.
Sarthe: à la cantine scolaire, pas de substitution à la viande de porc
C'est porc ou rien: à la cantine scolaire de Sargé-lès-le-Mans, le maire a décidé de supprimer les plats de substitution à la viande de porc quand celle-ci est au menu...
09 décembre 2014 - 19:07
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don