Un couple se tue en prenant un selfie du haut d'une falaise

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Un couple se tue en prenant un selfie du haut d'une falaise

Publié le 31/10/2018 à 12:11 - Mise à jour à 12:21
©Vishnu Viswanath/Facebook
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un couple de jeunes mariés s'est tué fin octobre après une chute vertigineuse dans le parc de Yosemite, en Californie. Tout indique qu'ils ont tenté de prendre un selfie depuis le haut d'une falaise et ont chuté sur près de 250 mètres.

Ils sont décrits comme des "accros à l'adrénaline", mais leur passion pour la prise de risque a fini par leur être fatale. Un jeune couple d'Indiens expatrié aux Etats-Unis a trouvé la mort en voulant prendre un selfie dans une pause impressionnante.

Le drame a eu lieu dans le parc de Yosemite, réserve américaine très touristique et notamment connue pour ses falaises et ses chutes d'eau. Jeudi 25, les corps des deux victimes, visiblement tuées dans une chute, ont été retrouvés par les rangers et identifiés lundi 29. Le couple aurait chuté de près de 250 mètres de haut. L'enquête semble indiquer que Vishnu Viswanath, 29 ans, et Meenakshi Moorthy, 30 ans, sont morts en voulant prendre un selfie.

En effet, l'alerte a été donnée par d'autres promeneurs qui ont découvert un appareil photo au sommet d'une falaise surplombant le parc, mais personne aux alentours. Il s'agissait plus précisément de Taft point: une avancée rocheuse offrant une vue exceptionnelle sur le parc. Elle est équipée d'un garde-corps à sa pointe mais seulement sur quelques mètres de largeur. 

Le frère d'une des victimes a confirmé que la thèse de l'autoportrait mortel était retenue par les autorités. Le couple aurait souhaité se positionner à la limite de la falaise et chuté dans des conditions qui ne seront probablement jamais établies avec précision.

Voir: Elle fait une chute mortelle du 27e étage pour un selfie

Par ailleurs, les publications des jeunes mariés sur les réseaux sociaux témoignaient de leur goût pour une certaine prise de risque. Lors de ces vacances, ils avaient notamment sauté en parachute ou s'étaient photographiés à quelques dizaines de centimètres du vide en bordure du Grand Canyon (photo ci-dessus), avec la légende "vivre à la limite". Un cliché du même type posté par le jeune homme en mars portait même la légende: "Saviez-vous qu'une rafale de vent peut être fatale? Notre vie vaut-elle une photo?".

Lire aussi:

Lyon: elle chute du haut d'une grue et meurt pour un selfie

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le couple décrit comme "accro à l'adrénaline" se serait tué en prenant un selfie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-