Crash A320 GermanWings: la terrifiante personnalité d'Andreas Lubitz

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Crash A320 GermanWings: la terrifiante personnalité d'Andreas Lubitz

Publié le 03/04/2015 à 02:13 - Mise à jour à 02:16
PARTAGER :

Auteur(s): JmC

-A +A

Responsable présumé du crash de l'Airbus A320 de la GermanWings, le copilote Andreas Lubitz était dépressif et suicidaire. Chaque jour, ou presque, apporte son lot de révélations sur la personnalité du jeune homme.

La semaine qui s'achève a été marquée par les révélations, quasi quotidiennes, sur la personnalité d'Andreas Lubitz, le copilote de l'Airbus A320 de GermanWings qui apparaît comme le principal responsable volontaire du crash qui a fait 150 morts mardi 24 mars dans les Alpes françaises.

Dès le surlendemain du drame, jeudi 26, le procureur de Marseille, en charge de l'enquête côté français, révélait les premiers enseignements de la première boîte noire: le copilote s'est enfermé seul dans le cockpit et a délibérément précipité l'avion sur la montagne à 700km/h.

Mais pourquoi? La presse et les enquêteurs allemands, depuis une semaine et demie, creusent dans le passé de ce jeune homme de 28 ans.

On a ainsi appris au fil des jours qu'il était sous traitement "médical particulier et régulier", qu'il avait été soigné pour "un épisode dépressif sévère" en 2009, qu'il était en arrêt-maladie le jour du drame mais l'avait caché à son employeur, qu'il voulait que "tout le monde" connaisse son nom selon son ex-petite amie, qu'il avait des problèmes de vue qui l'auraient empêché de continuer sa carrière de pilote, et surtout qu'il avait des tendances suicidaires.

Selon les derniers éléments de l'enquête révélés jeudi 2 avril par le parquet de Düsseldorf et basés sur une tablette tactile saisie chez lui, Andreas Lubitz s'était en effet, entre le 16 et le 23 mars, "informé sur les manières de se suicider" ainsi que sur "les portes de cockpit et leurs mesures de sécurité".

Peu à peu se dessine donc la personnalité et les motivations du responsable présumé d'un drame hors du commun, qui continue de meurtrir les familles des 150 victimes, la sienne y comprise.

 

Auteur(s): JmC


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Andreas Lubitz, copilote de l'A320 de GermanWings, était dépressif et suicidaire.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-