Deux nouveaux hippopotames au zoo de Beauval

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Deux nouveaux hippopotames au zoo de Beauval

Publié le 26/03/2016 à 17:44 - Mise à jour à 17:52
©Guillaume Souvant / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Le zoo de Beauval a présenté au public ce samedi ses deux nouveaux hippopotames, arrivés d'Italie et de République tchèque. Les animaux sont hébergés dans une structure unique au monde qui a coûté sept millions d'euros.

Le zoo de Beauval a présenté ce samedi 26 mars au public ses deux nouvelles vedettes, un couple d'hippopotames hébergés dans une structure unique au monde qui a nécessité sept millions d'euros d'investissements. La femelle Kiwi (5 ans et 1,5 tonne sur la balance) a été la première à faire trempette dans le bassin d'un millier de mètres cubes spécialement aménagé et doté d'un système de filtration unique avec apport d'ozone pour rendre l'eau cristalline. Le mâle Kvido (3 ans et une tonne), premier à sortir timidement ce samedi matin de l'enclos devant le public s'est contenté d'abord de rester sur la plage.

Tout un côté du bassin est vitré sur 44 mètres de long, dont un panneau de 22 mètres d'un seul tenant, donnant une vision sous-marine des deux mammifères amphibies. En surface, deux terrasses permettent de suivre les évolutions des animaux. Le bassin, bordé de plages, d'une rivière et d'une cascade, est au centre d'un parc de trois hectares où un biotope africain a été recréé. Des potamochères (cochons sauvages) et des antilopes parcourent le terrain surmonté d'un filet métallique, permettant d'accueillir également 150 oiseaux d'une demi-douzaine d'espèces africaines.

"C'est la plus importante construction zoologique jamais réalisée à Beauval !" s'est enthousiasmé le directeur du zoo, Rodolphe Delord en présentant ce samedi les nouveaux poids lourds du zoo. "C'est un rêve d'enfant qui se réalise, j'y pensais depuis 20 ans", a-t-il expliqué. Arrivés d'Italie et de République tchèque, les deux hippopotames, dont le zoo espère qu'ils vont se reproduire, avait en réalité commencé à barboter dès jeudi 24, semblant apprécier tout de suite leur nouvel environnement.

Le zoo de Beauval, où est conservé le seul couple de pandas géants de France, a accueilli l'année dernière plus d'un million de visiteurs.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La femelle Kiwi a été la première à barboter dans l'eau lors de la présentation au public ce samedi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-