Elle vend ses enfants à des dealers contre de la drogue

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Elle vend ses enfants à des dealers contre de la drogue

Publié le 10/07/2018 à 12:47 - Mise à jour à 12:56
© Spencer Platt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une mère de famille, résidant au Texas (Etats-Unis), est soupçonnée d'avoir vendu son enfant à un couple de dealers pour effacer une dette. Elle envisageait de céder également ses deux petites filles.

L'affaire est à peine croyable. Lors d'une perquisition au domicile d'un couple de dealers à Nueces County au Texas (Etats-Unis), la police américaine est tombée avec stupéfaction sur un petit garçon de sept ans qui n'était pas le fils des deux trafiquants de drogue.

Interrogés par les enquêteurs, le garçonnet a précisé que les deux suspects n'étaient en effet pas ses parents et que sa mère s'appelait Esmeralda Garza rapporte KrisTV, un média local. Les agents des services anti-drogue ont rapidement retrouvé la mère de famille qui réside à Corpus Christi, non loin de la ville où a été retrouvé son fils.

Elle a été interpellée vendredi 6 et placée en garde à vue. Lors de son audition, elle a révélé l'impensable. Pour régler une dette de drogue auprès du couple de dealers, elle leur a vendu son enfant en échange de l'effacement de sa créance (quelque 1.200 dollars soit environ 1.000 euros) et la somme de 2.500 dollars (2.100 euros) qui devait être remis après la signature de papiers pour la garde de l'enfant.

Voir - Inde: arrestations pour trafic d'enfants vendus à des étrangers

Le procureur en charge du dossier a expliqué qu'il y avait des preuves que l'enfant a été vendu pour faire l'objet d'un trafic ou des agressions sexuelles. Ces affirmations doivent encore être approfondies.

Elle a assuré aux enquêteurs que c'était la seule solution qui lui restait pour ne pas être tuée par les trafiquants. Mais l'horreur ne s'arrête pas là puisque les enquêteurs ont découvert que la mère de famille envisageait de vendre ses deux autres enfants, des petites filles de deux et trois ans qu'elle a eues avec un père différent que celui du petit garçon.

Elle a été placée en détention préventive dans l'attente de son procès. Sa caution s'élève à 100.000 dollars. Les trois enfants ont été confiés aux services sociaux avant qu'ils soient rendus à leur famille.

"Nous sommes attristés par toute cette épreuve, mais dès que nous aurons notre petit-fils à la maison, tout ira bien, nous avons l'intention de prendre soin de lui de la meilleure façon possible", ont fait savoir ses grands-parents, particulièrement choqués par l'affaire.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour régler sa dette auprès de dealers, la mère avait vendu son fils.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-